Voilà, 2017 est fini. Nous allons entamer cette nouvelle année sous le signe de la joie, du bonheur, des célébrations et aussi des incertitudes.

Mais avant de penser à ce que 2018 nous réserve, et de nous lancer dans des résolutions qu’on ne tiendra sûrement pas, il est temps pour nous de faire le bilan de cette année qui vient de s’écouler.

Je dois t’avouer que j’ai longtemps hésité à écrire un bilan cette année…

Tu t’en es peut-être rendu compte, mais j’ai pris énormément de recul par rapport au blog ces derniers temps. J’ai eu pas mal de tuiles, beaucoup de bas, mais aussi beaucoup de hauts grâce à vous. J’en profite pour vous remercier d’être toujours présents et de nous soutenir chaque jour. C’est grâce à votre soutien qu’on trouve chaque jour le courage de poursuivre nos rêves. Grâce à vos commentaires, vos mots rassurants, vos partages et votre aide. Alors pour tout ça MERCI !

Allez, maintenant c’est parti pour le bilan de 2017, une année incroyable ! 

2017, une année de voyage

Début janvier, un mois en France

Une fois n’est pas coutume, on démarre l’année 2017 en France, pour un retour improvisé et surprise pour Noël.

Des retrouvailles avec nos proches, après un an et demi de voyage. Un retour de courte durée, mais intense et qui nous a fait beaucoup de bien. C’était aussi un choc thermique pour nous qui arrivions de Darwin et ses 40•C. Bien sûr, on est tombés malades pendant deux semaines sur notre mois sur place… Bon, on était bien en France, mais on doit avouer qu’on était aussi très pressés de repartir ! 

24 h à Amsterdam 

Lors de notre vol retour en Australie, on a profité d’une escale pour passer 24h à Amsterdam. Une ville qu’on adore, qu’on connaissait déjà pour y être passés lors de notre tour d’Europe en train. Nous en avons profité pour faire un tour guidé de la ville à vélo avec Amsterdam à Vélo. Une vision différente de la ville, se mêlant au flot des locaux.

En revanche, je ne me souviens pas d’avoir déjà eu aussi froid de toute ma vie !!! Même le tramway n’a pas supporté le froid, les lignes étaient gelées, impossible de circuler !! Autant dire qu’on était content de ne rester que 24h !

Un jour pour découvrir Amsterdam

Un mois à Darwin en janvier

Nous retrouvons avec plaisir l’Australie mi-janvier. Pour rappel, nous avions  débuté notre working holiday visa en avril 2016.

Nous retournons donc à Darwin en pleine saison des pluies, par 45•C et 95% d’humidité ! Choc thermique assuré. On retrouve notre van, Lucca qui nous attend sagement. Un bref passage pour dire bonjour à ses anciens collègues, et Francis se retrouve embauché pour 2 semaines de plus ! De quoi renflouer les poches après ce mois de débauche en France !

C’était aussi pour nous, l’occasion de passer l’Australia day en compagnie d’un Australien et d’un aborigène. Deux visions d’un même pays, et la possibilité de comprendre un peu plus l’histoire controversée de l’Australie.

De Darwin à Cairns en Février

Début février, on quitte Darwin sous la pluie. On a eu beaucoup de chance car le lendemain, la seule et unique route qui permet de quitter Darwin était fermée pour inondation et recrudescence de crocodiles ! Par contre, là où on a eu moins de chance, c’est que tous les parcs nationaux des alentours l’étaient aussi… 

De Darwin à Cairns il n’y a pas grand chose à faire ou à voir. On a pris notre temps, seuls au monde, profitant de la vie simple du voyage en van.

De février à avril, 3 mois à Cairns

3 000 km et 6 jours plus tard, nous arrivons enfin à Cairns. On retrouve avec plaisir Andy que nous avions rencontré un an plus tôt au Vanuatu. (Qui a dit que les amitiés de voyage sont éphémères ?!)

Notre passage à Cairns qui devait être très bref, s’est transformé en un séjour de 3 mois ! L’occasion pour nous de travailler et de renflouer un peu les caisses avant la fin de notre visa, tout en visitant les alentours.

⇢ Retrouve notre Top 10 des activités gratuites à faire à Cairns !

Fin avril, fin de notre whv et un mois à Bali

Fin avril, nous avons dû faire face à la réalité… Notre visa Australien était terminé, il nous fallait quitter le pays… Ayant l’intention de rester un peu plus longtemps, nous avons donc pris le 1er billet d’avion le moins cher, destination Bali. Ça tombait bien puisque James, un ami de Francis, y habitait depuis six mois. L’occasion pour lui de le revoir et de profiter du pays.

Malgré la location d’un scooter et nos escapades pour visiter l’arrière-pays, Bali ne nous a pas conquis. Nous qui voulions y rester deux mois, on était finalement contents d’avoir été obligés de quitter le territoire au bout d’un mois, et d’avoir pris des billets pour la Malaisie.

Bali : Conseils aux voyageurs
Tu t'envoles bientôt pour Bali ? Télécharge vite ton guide complet

Mai/juin, deux semaines à Singapour

Fin mai, nous quittons Bali pour rejoindre Kuala Lumpur. De là, nous avons pris un bus pour rejoindre Singapour. Nous retrouvons avec plaisir Seb et Marion, et cette ville qui nous avait tant plue il y a trois ans. Ce fut aussi pour nous l’occasion de refaire du Couch Surfing, et de rencontrer des gens merveilleux.

⇢ Retrouve tous nos articles sur Singapour

Singapour petit budget bilan et bons plans

Juin/juillet, 2 mois en Malaisie

Mi-juin, on retrouve Kuala Lumpur pour quelques jours. De quoi redécouvrir cette ville qu’on avait aussi découverte lors d’une escale. Sur le chemin du retour on a fait une halte à Melaca, une ville historique très connue des photographes pour sa magnifique mosquée sur l’eau.

On s’envole rapidement vers l’île de Langkawi pour un workaway au milieu des rizières, qui ne se passera pas comme prévu… Début juillet, on quitte Langkawi pour Penang, une autre île de la Malaisie. Plus connue des food addict et des fans de street art pour sa capitale George Town. 3 semaines de workaway au calme d’un restaurant et d’une guesthouse, à la découverte de la culture chinoise malaise. Et encore une fois l’occasion de faire des rencontres merveilleuses. On a également eu la chance de découvrir la région des Cameron Highlands, grande productrice de thé en Malaisie. Sur le chemin du retour à Kuala Lumpur, on a également fait une halte à Ipoh, petite ville aussi très connue pour son street art.

Pour ce séjour en Malaisie, nous n’avons pas voulu nous presser et prendre notre temps quitte à n’en visiter que très peu. Prendre notre temps et visiter à notre rythme restera notre credo de 2017 !

D’août à octobre, nos derniers instants en Australie

Début août, nous retournons à Cairns, où notre van nous attend toujours, mais cette fois, on est en visa touriste. Mi-août, nous quittons définitivement Cairns, direction le sud le long de la côte Est. On voyage pour la première fois avec des amis jusqu’à Townsville et la magnifique Magnetic Island. À mi-chemin nous retrouvons Barry que nous avions rencontré en Nouvelle-Calédonie. Il nous a permis de découvrir Frazer Island en bateau, et de se régaler de l’observation des baleines. Nous arrivons début septembre à Brisbane, où nous retrouvons des amis pour une quinzaine de jours. On descend rapidement la côte Est à la découverte de toutes ses beautés. À Sydney nous retrouvons Jenny et Alban qui vivent là bas depuis 2 ans.

Il fait de plus en plus froid et les économies s’épuisent rapidement. Il est temps pour nous de dire au revoir à l’Australie, et surtout à notre maison roulante. Un moment de déchirement adouci par le fait de savoir qu’il sera entre de bonnes mains…

Mi-octobre, retour en Nouvelle-Calédonie

C’est avec un grand plaisir que nous retrouvons la Nouvelle-Calédonie mi-octobre. Une installation facilitée par nos connaissances du pays (d’ailleurs, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations). J’ai retrouvé du travail en moins d’une semaine, nous avons sous-loué un appartement pendant 15 jours, puis acheté une voiture et  trouvé un appart juste à côté de mon travail.

Nous nous installons tranquillement, et commençons à retrouver nos marques afin de pouvoir prendre le temps de visiter de nouveaux ce pays magnifique.

Nouvelle-Calédonie

Tu penses à t'expatrier en Nouvelle-Calédonie ?

Rejoins la communauté

2017, remise en question professionnelle et pour le blog

En Australie, nous avons tous les deux travaillé dans des domaines complètement différents de ce qu’on fait habituellement. Plus que le travail en lui-même, c’est surtout les conditions de travail et l’ambiance (sans parler du salaire !) qui nous ont fait nous poser tout un tas de questions.

On ne s’imagine plus travailler dans des conditions à la française, sans aucune reconnaissance et avec un stress de tous les jours… J’aime mon métier (je suis infirmière puéricultrice), je continue de le faire par amour du métier, mais qu’en sera-t’il dans les pays où je ne peux pas exercer ? Car oui, nous comptons continuer à voyager !

D’ailleurs, cette parenthèse australienne nous a fait le plus grand bien. Ne pas pouvoir travailler dans notre domaine nous a poussé à nous surpasser, et à tenter de nouvelles expériences. J’ai gardé un papy, bossé dans des restaurants et des snacks, même dans un food truck, et j’ai adoré ça ! J’ai même fini « employée du mois » dès le premier mois dans le restaurant. Moi qui n’avais jamais bossé en restauration et n’avait jamais eu aucune reconnaissance pour mon travail, ça m’a fait tout bizarre ! 

En parallèle, en 2017 nous avons fait pas mal de modifications sur le blog. Un passage au https en Juin, ainsi qu’un changement de thème qui nous a posé pas mal de problèmes… Le retard des articles s’est accumulé, et l’envie d’écrire s’est éloignée petit à petit… à quoi bon ?…

Mais je me suis accrochée, car si j’écris, c’est parce que j’aime ça, et vous me le rendez bien. Le blog n’évolue pas comme nous le souhaitions, mais finalement ça nous va bien. Le rêve de devenir « blogueur voyage » me semble aujourd’hui surfait. Je fais ce que j’aime à ma façon et à priori ça vous plait ! Bien sûr, on aimerait avoir un peu plus de reconnaissance et des partenariats, mais ce n’est pas pour ça qu’on a créé notre blog.

On garde nos projets en tête pour cette nouvelle année. D’ailleurs en octobre, nous avons débuté une formation qui je l’espère, nous aidera à y voir plus clair ! Le blog a un nouveau thème depuis Décembre, on tâtonne encore un peu mais on prend notre temps, et surtout on ne se prend plus la tête ! On va continuer de vous proposer du contenu de qualité, d’ailleurs n’hésitez pas à nous dire ce que vous aimeriez qu’on développe.

2017, en mode slow

Cette année nous avons poursuivi notre mode de vie minimaliste et slow. Un mode de vie que nous avons adopté depuis bientôt 3 ans, qui nous correspond complètement et dans lequel nous retrouvons toutes nos valeurs. J’avoue que la vie en van nous a beaucoup aidé à y voir plus clair, et à se rendre compte que nous n’avons finalement pas besoin de grand chose pour être heureux ! 

Cette année, j’ai également fêté mes un an de « no poo ». Un processus sur lequel je ne reviendrai pour rien au monde. Un gain de temps, d’argent, un bénéfice pour moi et pour la planète. En fin d’année, on a enfin sauté le pas de ne plus utiliser de savon pour se laver le corps. Ça peut paraître bizarre dit comme ça, mais je vous rassure, on se lave quand même ! 

On a également poursuivi notre démarche zéro déchet, même s’il nous reste encore beaucoup d’efforts à faire. Je suis fière de voir tous les progrès et tous les efforts que nous faisons. Il va de soi que nous sommes toujours végétariens et que nous poursuivons nos démarches et actions éthiques et responsables dans le respect de la vie sous tous ses aspects…

Grâce à Angelique du blog Glam & Conscious, je me suis enfin mise au Yoga ! Cela fait des années que dès que j’ai mal au dos je me dis qu’il faut que je m’y mette ! et c’est chose faite. Je débute encore et je n’en fais qu’à la maison, mais j’adore ça ! Je sens déjà énormément d’effets positifs sur mon corps, mais aussi sur mon esprit ! Même si ça fait un peu peur au début, et qu’on ne sait pas trop par où commencer, je n’ai qu’un conseil : lance-toi ! Merci Angélique ! 

Et pour 2018 ?

Finalement, en 2017, nous avons compris l’importance de suivre nos rêves. Vivre notre vie au jour le jour, et ne rien regretter. On se laisse porter par la vie, au fil de nos envies. On ne sait pas de quoi demain sera fait, alors on profite pour se remplir la tête de souvenirs et de belles rencontres. 

De quoi 2018 sera fait, on ne le sait pas encore. Au final quelle importance tant qu’on est tous les deux et entourés des personnes qui comptent pour nous (qu’elles soient proches géographiquement a peu d’importance tant qu’elles sont dans notre cœur ❤). 

Nous ne prendrons pas de bonnes résolutions que nous ne tiendrons pas. On sait juste qu’on va continuer sur notre lancée !

 

Je pensais que 2017 avait été plutôt calme, mais finalement cette année à été plutôt bien remplie tu ne trouves pas ?

Et toi, quels sont tes meilleurs souvenirs de 2017 ? Dis nous tout en commentaire.

N’oublie pas de voyager couvert, profite de 5% de réduction sur ton assurance Chapka*.

chapka assurance

Prolonge le plaisir, abonne-toi au blog et rejoins-nous sur les réseaux sociaux 

FacebookTwitter, Instagram et Pinterest

© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

⏤ Rejoins nous sur Instagram ! ⏤

Join the discussion 6 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.