Bienvenue en Nouvelle-Calédonie !

Tu fais quoi ce week-end ? On va faire du camping sur un îlot, ça te dit ?

camping nouvelle-calédonie

Bienvenue en Nouvelle-Calédonie, ce pays où tu as l’impression d’être en vacances dès que tu sors de chez toi ! 

Hé oui, une des particularités quand on habite ici, c’est que les week-ends peuvent vite devenir de vraies vacances !

Entre randonnées, activités en plein air, sorties entre amis, farniente sur la plage et camping sur les ilots ou sur la grande terre, il y a tout un choix d’activités qui n’attendent que toi pour devenir tes meilleurs souvenirs.

Faire du camping sur un ilot en Nouvelle-Calédonie

J’ai décidé aujourd’hui de te parler du camping sur les ilots en Nouvelle-Calédonie. L’été étant déjà bien entamé, c’est en effet ce qui attend beaucoup d’entre nous quasiment tous les week-end (pour ceux qui ont la chance de ne pas bosser hein !).

Et puis, parce que le week-end prochain, on va en camping sur l’îlot Petit Ténia, et que ça va être franchement top ! (allé avoue t’es jaloux un peu 😉 )

Attends t’en vas pas, lis jusqu’en bas, il y a une surprise pour toi !

camping sur un ilot Nouvelle-Calédonie

Les îlots

De quelques minutes de Nouméa à quelques heures, il y a de quoi faire. En effet, le lagon calédonien est composé de plus d’une centaine d’îlots, tous plus beaux les uns que les autres.

Que ce soit pour la journée, ou le temps d’un week-end, pour une nuit ou deux (plus serait pousser le bouchon un peu trop loin !), ils n’attendent que toi !

Mais c’est quoi un îlot ?

Les îlots sont de petites îles, ou atolls.  Ils sont formés à partir d’un récif corallien construit sur une île volcanique érodée et submergée. Par l’accumulation des coraux, le récif émerge à la surface de l’eau et forme une nouvelle petite île. Les atolls ont souvent la forme d’un anneau avec un lagon central peu profond, comme à Ouvéa. 

En bref, du banc de sable blanc entouré d’une eau transparente turquoise et son camaïeu bleu, à l’îlot montagneux ou forestier, il y a du choix. Certains un peu plus grands, comme ceux du nord de la Grande Terre, peuvent même être habités.

camping sur un ilot Nouvelle-Calédonie

Des réserves naturelles

Le lagon calédonien est le plus grand lagon fermé au monde. Il est depuis 2008 classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Par conséquent, certains de ses îlots sont classés « Réserve naturelle ».

Il y est interdit toute pratique allant à l’encontre de sa préservation. Interdiction de ramasser quoi que ce soit (sable, corail, coquillage, bois…), la chasse et la pêche y sont interdites. Le feu y est souvent autorisé uniquement aux endroits déjà prévus à cet effet (pense à amener ton propre bois). Renseigne donc toi bien avant de partir !

Réserve naturelle ou pas, certaines règles sont à respecter pour profiter au mieux de ce que la nature a à nous offrir. Mais surtout, pour laisser à ces lieux paradisiaques une chance d’être connus par les générations futures. Ce ne sont en soit, pas des règles compliquées, juste du bon sens et de l’éco-citoyenneté.

Tu penses à t'expatrier en Nouvelle-Calédonie ?

Rejoins la communauté

Les gestes naturels : le bon sens du camping sauvage

En général, je suis la relou de service qui, à peine arrivée sur l’îlot, impose “ses” règles à ses potes. Mais en réalité, je ne devrais même pas avoir à le rappeler… Ce n’est pas si compliqué, nous pouvons tous agir par de petits gestes simples et logiques.

Le principe est simple : ne laisse pas de traces de ton passage.

camping sur un ilot Nouvelle-Calédonie

Gérer ses déchets, une priorité 

Ce n’est pas parce qu’on est sur un îlot qu’il faut oublier ses bonnes habitudes de trier ses déchets (si tu tries tes déchets ! Non ? alors il est temps de s’y mettre non ?!). Et on pense bien à ramener ses déchets avec soi, cela va de soit ! Il n’y a pas de poubelles sur place et pas de nettoyage de l’îlot après ton passage.

– Si possible, faire deux sacs poubelles. Un avec les déchets non recyclables, et un avec les canettes (écrasées pour quelles prennent moins de place), qu’on jettera au tri en rentrant. Et des canettes tu en auras un paquet si tu pars avec un groupe ! Hé oui, qui dit week-end sur un îlot dit grosse quantité de bière ! 

Attention, l’alcool est dangereux pour la santé, surtout en plein soleil.

– On met aussi de côté le carton, il sera bien utile pour allumer le feu le soir venu. De même, privilégie les morceaux de bois pré-coupés que tu trouveras dans le commerce partout sur le territoire, plutôt que le charbon de bois (qui utilise le bois vert).

– On évite aussi tant qu’on peut les bouteilles en verre, très polluantes, elle prennent de la place et pèsent lourd. On peut par exemple prendre des cubis pour  le vin, on peut même laisser le carton à la maison avant de partir pour gagner encore plus de place.

– On évite au maximum les emballages plastique, privilégiant les boites réutilisables type tupperware. S’il te-plait, utilise du réutilisable. Pas de verres, couverts et assiettes en plastique jetable… Ce n’est pas écologique, et ce n’est pas non plus économique. En plus tu pourras laver facilement ta vaisselle dans le vaste trou d’eau qui s’offre à toi… l’océan quoi ! (nul besoin de préciser de ne pas utiliser de produit vaisselle, hein ! )

– On ne jette pas son papier de toilette n’importe où, il y a une poubelle, c’est fait pour ça aussi. Et pour les grosses commissions, tu peux amener avec toi des sacs à crotte pour chien, ça fait très bien l’affaire. En Nouvelle-Calédonie, ce n’est pas comme en Nouvelle-Zélande, il n’y a quasiment aucunes toilettes dans la nature… Quoi que quelques toilettes sèches font leur apparition par ci par là mais ne compte pas dessus ! Et quand on connait le risque important d’incendie, hors de question de mettre le feu à son papier comme je l’ai déjà entendu dire… À moins de le mettre dans le feu déjà crépitant.

Pour éviter la montagne de plastique à la fin du week-end, il vaut mieux privilégier une gourde aux bouteilles d’eaux polluantes. Pour notre part on part avec une ou deux bouteilles d’eau pleine (souvent congelées) et un bidon de 50L qui nous permet de la remplir tout le week-end. Pour les sodas, pas trop le choix, alors si tu en as beaucoup, hop, une poubelle de plus de tri, qui finira à la déchetterie au retour.

Respect de l’environnement et de l’éco-système naturel

Renseigne-toi avant de partir. Si l’îlot est classé réserve naturelle, dans ce cas, il est interdit de pêcher, ou de ramasser plantes ou coquillages. Si la pêche est autorisée, il est important de ne pêcher que le nécessaire pour le repas du jour.  L’éco-système marin n’est pas épargné par la pêche au gros, alors pas de gaspillage ! De plus, ne ramasse pas, ou ne pêche pas les espèces que tu ne connaîs pas, certains peuvent être toxiques. Attention aussi aux gros poissons, ils sont souvent gratteux !

Le savais-tu ?

Les poissons du lagon Calédonien peuvent transmettre la gratte. Mais c’est quoi la gratte ? Non ce n’est pas une guitare tu t’en doutes !! 

La gratte ou plus scientifiquement Ciguatera, est une intoxication alimentaire dûe à la chair de poissons contaminés par une microalgue présente dans les récifs coralliens.

C’est une toxine, elle s’accumule dans l’organisme des grands poissons prédateurs comme le barracuda, la murène, le mérou ou encore les carangues qui sont les plus susceptibles de provoquer un empoisonnement. L’empoisonnement se manifeste par une atteinte du système nerveux (fatigue, ataxie…) et surtout un prurit très important d’où son nom, parce que ça gratte ! 

Respecte la faune et la flore. Fais bien attention où tu poses ta tente, notamment par rapport aux nids de pétrels, oiseaux marins terrestres qui nichent sur les ilots. Il va de soi qu’il ne faut pas embêter les animaux, ne  pas toucher aux pétrels qui sont aveugles la nuit, ni aux tricots rayés, ces serpents territoriaux sont très dangereux, mais aussi très craintifs. Au passage, avant de te coucher vérifie bien qu’un d’eux ne s’est pas réfugié sous ta tente pour se mettre au frais, et pense à toujours la fermer pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

camping sur un ilot Nouvelle-Calédonie

Ne crie pas, et attention à la musique le soir qui pourrait déranger les animaux, ainsi que tes voisins venus profiter du calme de la nature sauvage.

Privilégie les produits naturels pour éloigner les moustiques, plutôt que ces bombes chimiques à retardement. Les tortillons sont toxiques mais ils font très bien l’affaire. De même, il est préférable d’utiliser un lait solaire (crème résistante à l’eau) plutôt qu’une huile. Cette dernière forme un écran à la surface de l’eau et ralentit la photosynthèse de la flore sous-marine, et donc la vie végétale aux abords des littoraux. Pense aux coraux qui sont tous en train de mourrir par notre faute…

camping sur un ilot Nouvelle-Calédonie

Je crois que j’ai fait le tour… Bien sûr ces règles sont à respecter au mieux, même si tu n’es pas habitué, les choses viendront au fur et à mesure. Nous ne sommes pas parfaits non plus, la preuve on boit encore dans des bouteilles en plastique (prit en flag sur la 1ère photo ! oups 😉 )

Ah si ! j’ai oublié de te dire une chose : Profite !!! C’est un moment privilégié avec la nature, les amis ou la famille, et le lagon à perte de vue. N’oublie surtout pas ton PMT comme on dit ici (Palmes, masque et tuba !) et ton hamac ! Bonheur assuré !

Si tu vois autre chose, ou si tu as des questions ou remarques, n’hésite-pas à nous en faire part en commentaire. Et même si tu n’as rien à dire, un commentaire ça fait toujours plaisir ! Et puis si tu es arrivé jusqu’ici, comme ça t’es pas venu pour rien ! 😋

Je t’avais promis une surprise la voilà ! Bon ok je sais, c’est naze, mais pour ceux que ça intéressent je vous joins ma Check list pour préparer son week-end sans rien oublier. Ben oui, parce que je suis une fille super organisée, mais que je n’ai pas de tête ! 😉


Prolonge le plaisir, abonne-toi au blog et rejoins-nous sur les réseaux sociaux 

FacebookTwitter, Instagram et Pinterest


© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

⏤ Rejoins nous sur Instagram ! ⏤

Join the discussion 4 Comments

  • Lauriane dit :

    Tu fais bien de rappeler à tout le monde qu’être Robinson Crusoë ça n’est pas si simple que ça ! Une petite question, la nuit dans la tente ce n’est pas trop étouffant en NC ?

    • afnews dit :

      Haha oui un petit rappel ne fait jamais de mal ! Non les nuits sont souvent plus fraiches, et sur les ilots ya du vent le soir. Nous on a acheté une tente qui est bien aérée donc c’est parfait. Sinon ya l’option du hamac mais faut pas oublier la moustiquaire parce que par contre les moustiques eux, ils ne t’oublient pas !! 🙂

  • Chrys dit :

    ça donne tellement envie cetie île ce bleu ! Il est beau cet article <3

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.