Conseils aux voyageursPréparer son voyage

Comment économiser plus pour voyager plus

Quand on décide de partir loin, pour une durée plus ou moins longue, il est nécessaire d’avoir un peu d’argent de coté.

Que ce soit pour un tour du monde ou pour s’installer à l’étranger, il vaut mieux jouer la sécurité et ne pas arriver les poches vides. Même s’il existe des moyens pour voyager low cost, il ne suffit pas de débarquer avec son billet d’avion !

Mais comment faire quand on vit dans son quotidien et ses habitudes ? Où trouver tout cet argent qui nous permettra de réaliser nos rêves?


Comment économiser plus pour voyager plus ?


Nous n’avons pas de solution miracle, la notre tient en un mot ECONOMISER !

Nous n’avons pas gagné au loto ou même hérité, mais nous avons tout de même réussi à payer nos billets d’avion et avoir assez d’argent pour 2 mois de vacances et s’installer tranquillement à notre arrivée sur Nouméa, où pourtant la vie est très chère… Et nous avons pu réaliser ça sans se priver et rapidement, le tout en préparant un mariage!! Bref, si on est vraiment motivé, on peut mettre de l’argent de côté sans changer radicalement de vie !

Pour bien économiser, il faut être organisé. Après avoir établit un budget à atteindre, il est nécessaire de faire un état des lieux de ses dépenses usuelles, et remettre à jour ses priorités.

  • Le Budget : Il dépendra du ou des pays que vous convoitez. Il faudra prendre en compte l’achat des billets d’avions, des transports internes, le logement, l’alimentation, les loisirs, et les extras. De nombreux sites proposent une moyenne de budget par jour et par personne par pays, (comme ici), ce qui permet d’avoir un bon aperçu du niveau de vie du pays concerné. 
  • La situation : Pour les plus maniaques pratico-pratiques comme moi, vous pourrez créer un fichier excel pour y lister vos revenus, mais surtout vos dépenses. Le but et de voir plus clairement sur quel poste de dépense, nous pourrons faire le plus d’économie. Il faudra y différencier les dépenses fixes comme le loyer, les impôts, les crédits,… qui ne pourront pas être rognées; des dépenses accessoires et modifiables, comme les courses, les sorties et autres extras. Bien sûr, ceci ne se prévoit pas au dernier moment.
  • Mettre de côté : Il est important de bien mettre à part l’argent économisé pour partir, avec interdiction d’y toucher ! Le mieux pour cela est de créer un compte spécifique, soit sur un livret A, livret épargne, ou encore mieux en ouvrant un nouveau compte bancaire par exemple sur internet, compte qui servira par la suite lors de votre voyage pour limiter les frais (on en reparlera). Chaque mois quand le salaire tombe, mettez de coté une petite somme mensuelle fixe, puis progressivement, mettez tout ce que vous avez pu économiser en gardant par exemple 200€ pour les frais annexes.

En réalité on fait comment ?


 Tout ça c’est bien beau, mais on fait comment pour économiser réellement ?!

  1. Le logement est un des poste les plus cher, en s’y prenant en avance on peut par exemple déménager dans un plus petit espace, choisir la colocation, ou encore comme beaucoup, retourner chez ses parents !
  2. On en profite pour vendre ses meubles, de toutes façons on en aura plus besoin.
  3. On réfléchi assez tôt à la vente de sa voiture, quitte a prendre les transports en communs moins coûteux.
  4. Limiter les sorties tout en continuant de se faire plaisir. On évite les restaurants et les bars préférant les repas maison bien moins coûteux et bien souvent plus sympas.
  5. Faire attention aux dépenses, on arrête les Mc Do et autres fast food, on limite les ciné, on consomme différemment se lançant des défis comme des journées sans dépenses, penser au recyclage ou au troque. On met fin à tous les abonnements inutile comme la salle de sport où on ne met pas un pied, ou France Loisir, préférant emprunter gratuitement des livres à la bibliothèque. On limite les consommations d’eau et d’électricité encore plus que d’habitude.
  6. Faire les courses différemment, arrêter d’être dans la surconsommation dictée par notre société. Aller au marché ou les produits sont moins cher et où il n’y a pas toutes les autres tentations, faire attention au prix/kg des produits achetés, se méfier des produits en tête de gondoles soit disant en promo mais qui coûtent en réalité plus cher.
  7. Arrêter le shopping, de toutes façons, on a déjà assez de choses, et on n’a pas la place de tout emmener! On se limitera au shopping utile, en n’achetant que des choses qui seront utile lors de notre voyage.
  8. Vendre ses vêtements et ses chaussures, pour la même raison qu’on ne peut pas tout prendre, de toutes façons ce sera démodé quand on rentrera! Et puis il y a tellement de choses qu’on ne porte pas finalement.
  9. Travailler plus quand c’est possible, on fait un maximum d’heures supplémentaires (tout en pensant aux impôts…) ou on se trouve un petit boulot d’appoint pour nous aider à mettre de l’argent plus vite de côté.
  10. Et pourquoi pas mettre en place une cagnotte pour permettre à votre famille de vous aider un peu et sait-on jamais trouver un sponsor.

Voici des choses simples qui permettent de mettre rapidement de l’argent de côté sans virer radin, chacun  ses priorités pour réaliser ses rêves, nous on l’a fait.


Et vous, êtes vous prêts à changer vos habitudes  pour réaliser vos rêves?


Pour prolonger le plaisir, nous partageons également nos découvertes en direct sur Facebook Twitter Instagram et Pinterest


© Tous droits réservés à AF News

 

8 Comments

  • […] temps de mettre de l’argent de coté, les choses concrètes commencent. Quitter son boulot n’est pas une mince affaire. J’ai […]

  • […] ← Welcome on Board ! Où on trouve l’argent ? → […]

  • johanna dit :

    salut!
    J’ai une question!!
    Est ce que partir avec un emprunt est réalisable?

    • afnewsblog dit :

      Salut!
      Partir avec un emprunt est faisable, mais cela dépend de beaucoup de variables.
      Est-ce un emprunt spécial pour ton voyage ou un emprunt en cours?
      Le mieux serait de pouvoir faire un emprunt différé à rembourser au retour de voyage, le tout étant d’être sûr de pouvoir le rembourser, soit d’être sûr de pouvoir travailler pendant son voyage et donc ne pas être sans le sous à son retour, soit d’être sur de retrouver un boulot à son retour de voyage. Après tout dépend de quel type d’emprunt il s’agit.

  • Quelqun Drautre dit :

    Plein de sagesse, de bon sens, et d’efficacité !

  • Hervé dit :

    Un bon petit guide pratique réaliste, pas comme beaucoup que j’ai pu lire et qui disaient en gros “claque tout, pars et tu trouveras de toute façon du travail là-bas!”. Ah…ces vendeurs de rêve…
    J’ai eu plaisir à lire cet article parce que j’en ai fait aussi un dernièrement sur “comment être étudiant et voyager”, où je parlais des mêmes choses que vous mais d’un point de vue étudiant, donc sans les impôts, sans le logement (en principe), en prenant en compte un simple salaire de job d’étudiant etc, du coup c’est intéressant de voir les différences :-)… mais c’est marrant de voir qu’on recommande les deux l’ouverture d’un second compte “voyage” et je pense que rien qu’avec ça on peut déjà économiser pas mal pour un voyage!

    • afnewsblog dit :

      Merci pour ton commentaire! C’est effectivement intéressant de voir différents points de vue, et c’est sûrement mon côté terre à terre qui fait que je ne peut pas donner ce genre de conseil irréfléchi! Au plaisir de te lire.

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.