AustralieConseils aux voyageursPréparer son voyage

Conseils pour acheter un véhicule en Australie 

Acheter un véhicule en Australie est souvent un indispensable, le seul moyen d’être vraiment indépendant. En plus, cela fait parti du charme du road trip Australien ! Après un an de Road trip sans soucis (on touche du bois pour que ça continu !), voici un dossier complet et nos quelques conseils pour acheter un véhicule en Australie. 


Conseils pour acheter un véhicule en Australie 


A moins d’opter pour le stop ou le covoiturage, qui te laisseront moins de liberté, si tu restes en Australie plus de deux mois, il est souvent bien plus économique d’acheter un van que de le louer, ou de prendre le bus.

Pour les petits budgets, il existe aussi la re-location. Moins pratique pour une longue période car elle impose un temps donné pour aller d’une ville à une autre. Pour cela se renseigner auprès des loueurs de véhicules.

Ton véhicule, sera ta maison pendant ton séjour en Australie, il te permettra d’aller presque partout. Alors il est très important de bien le choisir et de prendre ton temps.

Si comme nous tu es nul en mécanique, ne t’inquiète pas, tu t’en sortiras très bien ! 


Définis tes envies et tes besoins


Le choix entre un van, une voiture, un break ou un 4×4 est vraiment propre à chacun (et pourquoi pas un bus tant qu’on y est !). Chaque véhicule a ses avantages et ses inconvénients qu’il faut prendre en compte et évaluer en fonction de tes besoins et envies.

Voici un tableau récapitulatif pour t’aider dans ton choix (ou pas !).

Conseils pour acheter un véhicule en Australie 

Le top du top : le van 4×4. Perle rare et plutôt cher, mais souvent ne peut pas aller partout car plutôt bas et lourd.


Les recherches


Ca y est, maintenant que tu sais ce que tu veux, il va falloir trouver ton bonheur. 

On a eu la chance de se trouver dans un Workaway chez un Australien au moment de nos recherches. Notre hôte nous a aidé à définir les impératifs pour limiter les recherches, et nous éviter ainsi un mauvais achat.

Conseils pour acheter un véhicule en Australie 

Karijini National Park/WA


Définir les critères de recherches


On n’y connaissait rien et c’était notre premier achat de véhicule pour un road trip.

En particulier en Australie où il fait chaud et les distances sont énormes, il est important de prendre quelques précautions avant de se lancer. Voici quelques conseils qui te faciliteront sûrement la tache pour tes recherches :

Véhicule de moins de 25 ans. Plus le véhicule sera vieux, moins il sera cher certes, mais plus tu prends le risque qu’il te claque entre les doigts. Sans parler du fait que les pièces détachées deviennent des pièces de collection, donc rares et chères…

Si plus de 20 ans, il doit avoir moins de 250 000 km ou un nouveau moteur avec moins de 150 000 km. Attention même si le moteur est neuf, les autres pièces ont elles aussi vieilli…

Moins de 200 000 km.  Il n’est pas rare en Australie de trouver des véhicule avec plus de 400 000 km. Les propriétaires te diront qu’il en a encore sous le capot pour un bon moment. Certes… mais jusqu’à quand ? Ce qu’il faut savoir c’est que normalement un moteur se change aux alentours des 350 000 km (en fonction des modèles et de l’entretien bien sur). Jouer la sécurité est toujours payant !

Climatisation. On a choisi notre Van avec la climatisation qui nous semblait indispensable vu les chaleurs Australiennes. Au final elle ne fonctionne pas et c’est pas plus mal. Ça fait consommer plus et en plus ça pollue. À vous de choisir. 

Manuel ou automatique ? Que ton véhicule soit manuel ou automatique n’a au final pas grande importance car la conduite à droite (le volant hein) qui fait peur au début (surtout de passer les vitesses avec la main gauche), n’est finalement pas si difficile. 

Essence, diesel, gpl ou dual ? (essence et gpl) Les diesels sont plus chers à l’achat, mais souvent la consommation est moins importante et les moteurs plus costauds. En revanche c’est un gros pollueur qu’on a préféré éviter vu le nombre de kilomètres que tu fais en Australie. Les véhicules les plus récents peuvent être “dual”, une bonne alternative économique et qui fait marcher l’économie locale vu que le gaz vient d’Australie.


La prospection


Les recherches peuvent se faire en amont, si tu sais dans quelle ville tu arrives et que tu es pressé de prendre la route. Mais il est important de prendre son temps, et surtout de ne pas acheter sans essayer. Un van en mauvais état peut ruiner un voyage…

Plusieurs option s’offrent à toi pour tes recherches :

Achat d’un ancien véhicule de location. L’avantage c’est qu’ils sont souvent bien entretenus, bien aménagés avec tout le matériel nécessaire. L’inconvénient c’est qu’ils sont souvent bien trop chers (>10 000$), et avec beaucoup de kilomètres, et que de nombreux voyageurs auront vécu dedans avant toi…Tu peux te renseigner auprès de Travelers Autobarn, Jucy et Wicked entres autres.

Achat de particulier à particulier. Un véhicule repéré dans la rue, le bouche à oreille, sur les marchés spécialisés ou les “swap meet” (sorte de brocante), ou encore aux enchères. Le PaP est une très bonne façon de trouver LA perle rare.

Petites annonces. Le site le plus connu est GumTree (le bon coin australien). C’est souvent la base de toutes les recherches (c’est là qu’on a trouvé notre Van). Tu trouveras aussi des annonces dans les auberges de jeunesses ou sur les réseaux sociaux. Toutefois, attention aux arnaques, (et surtout méfie-toi des backpackers français réputés pour vouloir revendre leur van plus cher que ce qu’ils  ne l’ont acheté sans plus value 😋).

Ne tombe pas dans le piège des agences qui proposent un “tout compris” véhicule et assurance pour un prix compétitif… une anguille se cache surement sous la roche !

Ta ville d’arrivée. Comme pour tout, en fonction de la ville, plus il y a de concurrence, plus les prix seront bas, mais aussi plus il y aura d’acheteurs. Choisis bien ta ville d’arrivée en pensant au futur achat de ton véhicule : Melbourne, Sydney, Brisbane, ou Perth.

Nous avions décidé d’acheter notre van vide à un Australien pour nous éviter tous les problèmes récurrents des vans de backpackers. Et puis comme ça, ça nous a permit de l’aménager à notre goût ! On vous en parle très bientôt dans un prochain article ! 😊 

Conseils pour acheter un véhicule en Australie 

Pinnacles/WA


La question du prix


Le prix des véhicules a beaucoup augmenté ces dernières années en Australie. Il varie énormément d’un modèle à un autre, en fonction de l’année de fabrication, du kilométrage, du moteur, d’origine ou non, des équipements, de la ville d’achat et de la période…

Un van récent (entre 5 et 15 ans) non aménagé te coutera entre 6 et 10 000$. S’il est aménagé, entre 7 et 12 000$. Pour un van ancien (+de 15 ans) vide, il faut compter entre 3 et 6 000$, et entre 3 et 8 000$ s’il est aménagé. (10 000 $AU= 7 260 Euros)

C’est bien entendu un ordre de prix. Dans tous les cas mieux vaut prévoir un budget un peu plus conséquent dès le départ. Une réparation non prévue peu gâcher un road trip.

On a du changer le radiateur et la courroie de distribution juste après notre achat. 1500$ qu’on se serait bien passé de dépenser, mais qui nous a assuré un van en bon état et un road trip serein.


L’inspection du Véhicule


Surtout ne jamais, jamais, jamais acheter un véhicule sans l’avoir inspecter en long, en large et en travers ! Sous entendu ne verse jamais d’acompte pour un véhicule qui te plait, mais que tu n’as pas encore vu. S’il part, c’est qu’il n’était pas fait pour toi, tu en trouveras un autre.

Pour l’inspection du véhicule, un seul mot d’ordre : visiter de jour. C’est le seul moyen de repérer les moindres défauts (attention, il fait nuit très tôt en australie !). Prend rendez-vous de préférence le matin,  ça te permet de tester le moteur à froid, de voir s’il démarre bien.

On apprend de ses erreurs, donc ne fais pas comme nous la visite de nuit c’est vraiment pas une bonne idée. Si tu n’as pas le choix, visite de nuit pour montrer à l’acheteur que tu es sur le coup, et demande une contre visite le lendemain de jour s’il te plait.


Inspection globale du véhicule


Aspect général. Un véhicule en mauvais état extérieur l’est surement aussi ailleurs. Vérifie la carrosserie, tout signe qui pourrait faire suspecter un accident. Regarde aussi les traces de rouille et l’état de la peinture. 

Contrôle de la mécanique. Pour ça il est impératif d’ouvrir le capot. Tu n’y connais rien c’est pas grave, vérifie l’état général, fais tourner le moteur et vois si tout te parait normal et s’il n’y a pas de fuites. Il est impératif de te glisser sous le véhicule pour détecter les fuites éventuelles. Vérifie les niveaux de liquides : frein, eau, huile et liquide de refroidissement (attention le radiateur doit être froid pour faire ça).

Contrôle de la sécurité. Vérifie l’état et le fonctionnement des feux. L’état des pneus (négociez le prix s’ils sont à changer 500$ pour les 4 pneux) et surtout la présence d’une roue de secours et du matériel pour la changer (ça peut toujours servir !)

Si des réparations ont été effectuées, demande à voir les factures. Renseigne-toi en particulier  sur la courroie de distribution qui doit être changée tous les 100 000 km (il faut compter entre 1 000 et 1 500$). Un véhicule bien entretenu doit avoir des vidanges régulières (tous les 10 000 km environ). Beaucoup font leur vidange eux-même, rien ne prouve alors la bonne foi du vendeur, s’il n’y a pas de preuves, ça sera alors au feeling.

Faire faire un check. N’hésitez pas à faire un check par un garagiste. Même si le vendeur vous en fournit un (qui te prouve sa bonne foi ?), ça coute 150$ mais ça peut en faire économiser bien plus ! Si le vendeur refuse que tu fasses un check par le garagiste que TU auras choisis, c’est que ça cache surement quelque chose.

Conseils pour acheter un véhicule en Australie 


Le test sur route


INDISPENSABLE !

Le plus souvent, il se fait avec le propriétaire, parfois ce sera même lui qui conduira. C’est pas grave, ça te permet de voir comment il traite son bolide, surtout si tu n’es pas à l’aise sur la conduite à gauche ! Profites-en pour poser toutes les questions qui te passent par la tête. Ne regarde pas le paysage, reste bien concentré ! N’hésite pas en fin de test à demander à le conduire toi-même.

Repère tout voyant suspect, teste la radio mais ne roule pas avec pour pouvoir entendre et évaluer tout bruit bizarre. Il est important de rouler à plus de 80 km/h pour un test efficace.

Teste les freins, la direction assistée ou non, conduis en faisant des virages serrés. Teste aussi la marche arrière, prends des ralentisseurs ou des trottoirs pour tester les suspensions et les amortisseurs. 

Teste la climatisation (attention quand il fait froid, l’air frais peut être trompeur c’est du vécu !😂), teste le klaxon (une chose qu’on a oublié… total des courses on en a pas ! Pas terrible en cas d’urgence !). Une chose importante, teste aussi l’allume cigare, car s’il n’y a pas de seconde batterie ce sera ta seule source d’énergie.


Vérification des équipements


S’il est aménagé, la vérification des équipements reste secondaire. Je sais que tu es tout excité(e) et que tu veux te projeter dans ton road trip, mais mieux vaut un véhicule qui tient la route plutôt qu’un van super design, mais qui ne peut plus rouler…

Tout d’abord qu’il soit vide ou aménagé, attarde toi sur l’intérieur : la propreté, l’étanchéité des portes et du plafond (oui oui, il pleut aussi en Australie !), la fonctionnalité du coffre et de la porte lattérale (tu peux même pas imaginer le nombre incalculable de fois que tu vas les ouvrir et fermer !)

S’il est aménagé, essaye de te projeter dans ton quotidien. Si tu as déjà fais un road trip, c’est plus facile pour toi. Sinon, repère les indispensables à un bon road trip et ceux qui pourraient manquer. Voici quelques indispensables : un lit, un gaz cook, un bidon d’eau (20L pour deux personnes), un bidon d’essence, un inverter, une glacière, ustensiles de cuisine basiques…

Bon tu as fais le tour, pesé le pour et le contre ? Il te plait, tu es prets à l’acheter ?

Ne te précipite pas, il y a encore quelques détails à prendre en compte !


La question de la registration 


La registration ou “REGO” correspond à l’immatriculation, c’est la carte grise du véhicule (ou plutôt comme notre ancienne vignette), elle est obligatoire et a une durée limité. 

La registration, c’est un bric-à-brac en Australie, chaque état a ses propres lois en matière d’immatriculation, d’achat et de vente d’un véhicule. Il est donc important de bien se renseigner avent d’acheter.


Choisir sa REGO en fonction de l’Etat


Un véhicule dépendra toujours du lieu où il a été immatriculé, à moins de changer la registration. 

Il y a 8 états en Australie : la Tasmanie, le Victoria, le New South Wales, le Queensland, le Northern Territory, le South Australia et le Western Australia, auquel se rajoute le Australian Capital Territory pour Canberra. Il y a donc 8 registrations différentes. 

Ce qui varie d’un Etat à l’autre est la nécessité ou non d’un contrôle technique, la fréquence de renouvellement de la Rego, et sa gestion en ligne, et son coût.

Le plus simple est d’acheter un véhicule immatriculé dans l’état où vous vous trouvez (exception faite de la REGO du Western Australia et du Victoria qui peuvent se faire sur internet.)

Le contrôle technique est obligatoire dans un garage agréé de l’état de la REGO (valable 30 jours ou 1000 km), pour tous les états autres que SA/WA/TAS. Ca complique un peu les choses, et c’est à prendre en considération lors de l’achat et de la revente d’un véhicule.

Voici un tableau récapitulatif plutôt bien fait chez Australia-Australie.

Il est donc plus facile d’acheter un van immatriculé dans le WA ou le SA, car le renouvellement peut se faire sur internet et le contrôle technique n’est pas obligatoire.

Pour t’aider dans tes recherches, voici les sites internet des États et Territoires australiens : ACTNSWNTVICQLDSATASWA.


Changement de propriétaire


La registration est reliée au véhicule, elle se passe donc du vendeur à l’acheteur. Quand tu achète un véhicule, il faut donc transférer la REGO à ton nom. 

Les démarches à l’achat varient d’un Etat à un autre. Généralement, le vendeur doit fournir les papiers à remplir, il doit renvoyer une partie et toi l’autre, sous 14j après l’achat

Avant d’acheter un véhicule, vérifie s’il n’y a pas d’amendes reliées à la registration, car une fois la REGO à ton nom, tu deviens redevable…

Si le van de ton cœur n’est pas immatriculé dans l’état où tu te trouve, pas de panique, tu pourras toujours en changer.


Changement de REGO


Le changement de REGO n’est pas obligatoire pour voyager d’un Etat à l’autre (encore heureux !), il est juste nécessaire si tu veux pouvoir revendre ton véhicule dans un Etat qui ne gère pas le renouvellement en ligne.

Un peu plus long, et plus cher mais pas impossible, il se fait dans l’Etat dans lequel tu veux ta nouvelle REGO.

☞Annule la REGO précédente au département des transports en expliquant que tu souhaite la changer (remboursement au pro-rata de ce qu’il reste).

☞Si l’Etat exige un contrôle technique il faudra le prouver.

☞ Pour le Western Australia, si ton véhicule à moins de 25 ans, tu devras l’équiper d’un anti-démarrage (immobilizer) obligatoire pour valider la régistration.

☞Tu dois également prouver ton changement d’adresse. L’adresse d’un backpack fait très bien l’affaire. Pense à faire valider ton adresse par ta banque.

☞Une fois tous les papiers fournis, tu paye ta REGO pour la durée de ton choix et tu peux repartir avec ton véhicule.

Attention un véhicule sans REGO ne peut pas rouler, prends bien tes précautions avant d’annuler la REGO précédente.


Renouvellement de la REGO et prix


La registration a une durée limité, elle se paie par tranche de 3, 6, 9 ou 12 mois, en fonction des Etats (voir tableau récapitulatif).

Parfois le véhicule est déjà immatriculé pour quelques mois d’avance à l’achat ça permet de faire quelques économie. Le prix varie de  200 à plus de900$AU/an en fonction de l’état et du véhicule. La REGO du WA reste la moins chère du pays.

Elle peut être renouvelée jusqu’a 3 mois après la date de validité, au pro-rata du retard. Passé ce délais, il faudra faire les démarches pour une nouvelle immatriculation.

N’achète jamais un van non registré ! Tu devras refaire un contrôle du véhicule, s’il ne passe pas au contrôle il ne pourra pas être immatriculé. Une fois à ton nom, c’est à toi de t’en débarrasser, ou de faire les réparation nécessaires, ce qui peut couter cher…


L’assurance 


La REGO fournit une couverture minimale obligatoire, une assurance au tiers qui couvre les dommages corporels en cas d’accident. En revanche, elle ne couvre pas les dégâts matériels, il est donc fortement conseillé de la compléter avec une assurance privée. Les accidents ça n’arrivent pas qu’aux autres… 

Nous avons prit la RAC dans le WA avec une full comprehensive (tout compris). Nous avons du changer notre pare-brise, l’assurance a prit en charge le changement. Nous avons juste payé la franchise de 100$ au lieu des 250$ prévus.

Le plus important en Australie est d’avoir une bonne Road assistance, pour venir te dépanner peut importe où tu te trouve, et le nombre de km à parcourir jusqu’au prochain garage. Les remorquages coutent très cher, et les distances sont immenses. 

Conseils pour acheter un véhicule en Australie 

On the road….Mieux vaut ne pas tomber en panne par ici


Conseils de dernière minute


Le paiement


Un conseil, vérifie bien ton plafond de retrait ! 

Prévois ton achat quelques semaines à l’avance, car toutes les banques n’acceptent pas de retrait ou de paiement aussi élevés. Si l’acheteur l’accepte, tu peux prendre rendez-vous dans une agence pour récupérer un chèque de banque.

Je parle en connaissance de cause, on a faillit ne pas pouvoir acheter notre van ! On était limité par notre banque française à 3 000€ de retrait par mois ! Et crois-moi, contacter sa banque depuis l’autre bout du monde n’est pas toujours facile !


L’entretien


Les distances sont énormes en Australie et les véhicules sont souvent mis à rude épreuve, l’entretient est donc très important.

Avant de prendre la route, fais une vidange (service) si elle date de plus de 5000km. Par la suite, la vidange se fait tous les 10 000 km.

Vérifie régulièrement les niveaux, huile, liquide de frein, et surtout de liquide de refroidissement (un des principaux problèmes des voitures qui tombent en rade). Surtout ne met pas d’eau dans le radiateur, ça le fait rouiller et peut provoquer la surchauffe. Contrôle régulièrement la pression des pneus, et lave régulièrement ton véhicule, surtout après avoir pris des pistes poussiéreuses. Mais le plus important, n’attend pas pour faire les réparations…


Pour conclure 


☞Sois aux aguets ! Premier arrivé 1er servit ! Surtout l’été.

N’hésite pas à relancer un vendeur, cela prouve que le véhicule te plait vraiment. Mais surtout, ne te précipite pas. Le test sur route peut-être dissuasif.

Fie-toi à ton feeling, si tu as des doutes, passe aux suivants.

Vois-en plusieurs et ne sous-estime pas la contre-visite par un mécanicien. 

N’oublie pas de réclamer tous les papiers du véhicule avant de repartir !

Ah au fait ! N’oublie pas que pour conduire en Australie tu auras besoin de ton permis Français et de ton permis international.


Bonus : glossaire


La mécanique en français c’est déjà pas facile, alors en anglais… Voici quelques mots qui pourront te servir.

  • Ampoule des phares = Light bulb
  • Allume cigare = Cigar lighter
  • Alternateur = Alternator
  • Capot = Engine hood
  • Chauffage = heater
  • Clim = AC/ Air Con
  • Courroie de distribution = Timing belt
  • Embrayage = Clutch
  • Fusibles = Fuses
  • Frein = Brake
  • Vidange = Service
  • Garagiste = Mechanics
  • Hauteur du véhicule = Clearance
  • Radiateur (pour le moteur) = Radiator
  • Réservoir = Tank
  • Roue de secours = Spare wheel
  • Rouille = Rust
  • Volant = steering wheel
  • 4×4 = 4by4/4WD/Four Wheel Drive

Pour le 100ème article du blog, j’ai fait fort, plus de 3300 mots ! Désolé ça fait beaucoup de lecture !

J’espère que ce dossier complet et nos conseils pour acheter un véhicule en Australie t’a plut.

N’hésite pas à commenter et à partager pour que cela serve aussi à d’autres.

Sur ce, bonne route et bon road trip Australien ! 😊


N’oublie pas de voyager couvert et profite de -5% de réduction sur votre assurance Chapka.

Pour prolonger le plaisir et ne rien louper, abonne-toi au blog et rejoins-nous sur les réseaux sociaux Facebook , Twitter et Instagram.


© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

7 Comments

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.