Input your search keywords and press Enter.

Début de notre séjour à Perth # Western Australia

3 Comments

  • brindille33 dit :

    C’est vraiment superbe ce que tu racontes.
    Je ne suis jamais allée en Australie. C’est suite à une lecture que je me suis plongée dans la culture et l’origine des aborigènes de ce pays. Culture datant de moins 80.000 ans avant J.C d’après les dernières découvertes archéologiques sur le territoire de ce pays. D’où la raison de m’arrêter sur ton blog et d’y répondre. Je vais m’y inscrire, 🙂 Je pourrai ainsi voir des photos, cela tombe bien. Si tu as des blogueurs qui échangent avec toi et sont sur place, cela m’intéresse aussi 🙂
    Merci et bonnes futures découvertes.
    Geneviève à Bordeaux France.

    • afnews dit :

      Merci Geneviève de ton intérêt! Tout comme on l’a fait pour la Nouvelle-Calédonie nous allons essayé de rencontrer des aborigènes pour leur poser des questions sur leur culture, mais il paraît qu’ils sont difficilement accessibles. Pour les blogs tu peux aussi regarder le blog de My Globe Story, une amie sur Sydney. (Ps: nous sommes aussi de Bordeaux! )

      • brindille33 dit :

        C’est normal, ils ont tellement été disséminés. Sur la population totale dont je ne connais pas le nombre initial pour toute l’Australie, il n’en reste plus que 2 %
        C’est intolérable pour moi.
        Je m’y suis intéressée à l’Australie assez récemment suite à trois livres qui se suivent et que j’ai lu sur ma tablette dont l’auteur s’appelle Tamara Mc Kinley. Trois excellents ouvrages qui montrent comment l’Australie a été colonisée, une horreur. Et plus récemment, par hasard, (et voilà que j’arrive sur ce blog), quelques documentaires sur Arte. Je dois normalement en faire un article. C’est dans un fichier Word à mettre et à m’occuper, il y a tant à dire au niveau archéologique, anthropologique. Si jamais vous avez l’occasion, le chant des vents, est une vieille tradition chez eux, et qui traçaient depuis l’ouest vers l’est de l’Australie, les chemins qu’empruntaient déjà les aborigènes, il y a quatre vingt mille ans au niveau spirituel. Ces chants sont abordés dans un des trois livres cités. Et dans le reportage sur Arte, il a existé récemment une grande exposition sur leurs dessins et leurs chants pour sauvegarder leur culture, ceci à Paris, avec des aborigènes qui ont accepté de venir jusqu’en France pour participer à mettre leurs oeuvres spontanées et les exposer. Pour eux, ce ne sont que des langages, de la communication, des rites, du spirituel. C’est unique et merveilleux.

        Et tout cela rejoint bien d’autres peuples comme les indiens d’Amériques. Et bien d’autres.
        Quant à Bordeaux, c’est chouette. Lorsque vous reviendrez, faudra se voir, si c’est possible, j’habite à dix minutes du Jardin Public en tram C 🙂
        A bientôt.
        Geneviève, une mamie de 66 ans, ex-bruxelloise. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.