Carnets de VoyageKuala Lumpur

Un jour pour découvrir Kuala Lumpur

Maintenant que ce n’est plus une surprise, nous pouvons vous parler de notre passage par la Malaysie, en escale lors de notre retour en France. Alors que faire en 24h d’escale à Kuala Lumpur ? 


24h d’escale à Kuala Lumpur


Lors de notre retour surprise en France pour Noël, nous avons prit les billets d’avion séparément pour pouvoir bénéficier des meilleurs tarifs. Comme pour notre premier départ, autant lier l’utile à l’agréable. On a fait des escales longues qui nous permettaient de visiter un minimum, en tous cas de sortir de l’aéroport.

Nous avons donc fait une escale de 24h à Kuala Lumpur à l’aller et une escale de 28h à Amsterdam sur le retour. 

Si vous souhaitez vous aussi faire des escales longues, pensez à vérifier la nécessité d’un visa dans le pays de votre choix, et éventuellement son prix.

Un jour pour découvrir Kuala Lumpur

Cet article, loin de prétendre être un guide de visite de Kuala Lumpur, est juste un reflet de notre expérience lors de notre visite de la ville. Un simple aperçu de ce que nous avons fait en 24h à Kuala Lumpur. Vous venez avec nous ?! 


L’aéroport de Kuala Lumpur, toute une histoire!


KL est une plaque tournante de la Malaisie. Même si la ville est moins touristique que ces voisines, à en juger par l’aéroport immense qui est toujours bondé, nous sommes nombreux à faire escale ici. 

Nous connaissons déjà l’aéroport pour y avoir fait escale en 2014 lors de notre grand départ. Mais si tu as lu notre article journée de la loose (si ce n’est pas le cas, lit le ça te montre que la vie de voyageur n’est pas toujours rose comme beaucoup de blogs essaient de le faire croire !), tu sais sûrement que malgré les 8h d’escales, nous n’avons finalement pas mis un pied hors de l’aéroport…

Cette fois-ci il est hors de question de revisiter le terminal ! Mais comme d’habitude on est à l’arrache et on a rien organisé. 

On arrive à Kuala Lumpur 2 ans et demi après, il est presque 9h du matin. On est toujours aussi perdu dans cet aéroport immense. Pour récupérer nos bagages il nous faut prendre un train depuis le terminal des arrivées. Mais avant ça il faut passer par la Douane pour sortir de la zone de transit. Cette fois-ci, Francis n’a pas oublié son Passeport dans l’avion !


De l’aéroport au centre ville


Notre escale durant plus de 12h nous sommes obligés de récupérer nos bagages. On décide donc de les laisser à la bagagerie de l’aéroport histoire de pouvoir visiter léger (70 RM soit 15€ pour 24h pour nos deux valises). 

Comme à son habitude, Francis à faim… Mais trouver un plat vegan dans l’aéroport est mission impossible, et ça nous fait perdre un temps fou… Avec tout ça, il est déjà 10h passées… 

Un jour pour découvrir Kuala Lumpur

Pour se rendre au centre ville depuis l’aéroport, on décide de prendre le bus. Plus long que le train ou le taxis, c’est aussi le moyen de transport le moins cher. 10 RM l’aller par personne (soit 4,5€ l’A/R par personne). Il existe plusieurs compagnies, nous avons choisi Airport Coach qui semblait être la moins chère et de très bonne qualité.

Le terminal pour les bus se trouve au niveau 1 de l’aéroport international (KLIA),  à l’extérieur.


Visite des Batu Caves


Le bus nous dépose à la station centrale (KL Sentral) après presque 1h de trajet. Ça nous à laissé le temps d’essayer de récupérer de notre courte nuit. Il est presque midi quand nous arrivons à KL Sentral.

Nous avons loupé le train pour les Batu Caves, mais de toutes façons il est encore temps de manger ! On se rend donc dans le food court du centre commercial NU Sentral, sur 6 étages, collé à la gare. Cette fois-ci on trouve assez facilement des plats végétaliens pour pas grand chose.

Il faut compter environ 30 minutes de train pour se rendre aux Batu Caves situées à 10 km au Nord de Kuala Lumpur.

Un jour pour découvrir Kuala Lumpur

Le train KTM komuter part toutes les 30 minutes depuis la gare KL Sentral et vous amène directement aux grottes. 5,5 RM pour 2 tickets (=2,3 €)

Certaines zones pour attendre le train et certains wagons sont uniquement réservée aux femmes ! Femmes et enfants uniquement, les couples ne sont pas acceptés ! Et si tu respectes pas tu te fais engueler par les mamas !


L’Inde à quelques minutes de la ville


Il est presque 14h quand on arrive enfin aux grottes. Dès la sortie de la gare, on se sent immédiatement en Inde (enfin ce qu’on en imagine vu qu’on y est jamais allés). Des vendeuses de souvenirs, d’encens et de fruits attendent le touriste de pied ferme. L’odeur des encens et des épices nous transportent, il y a beaucoup de monde et il fait très chaud.

Ces grottes sont le site d’un temple et sanctuaire hindou emblématique directement construit au coeur des roches calcaires. C’est le plus grand sanctuaire hindou hors de l’Inde, surtout connu pour son énorme statue dorée du dieu hindou Murugan (dieu de la guerre). Tel un gardien, il domine l’entrée de la grotte principale (gratuite) dont l’accès se fait par un escalier de 272 marches.

Voyage responsable : Respectez les us et coutumes du pays que vous visitez. Les filles pensez à couvrir vos jambes ça vous évitera de faire la queue pour acheter un paréo pour cacher tout ça… Enlevez vos chaussures pour rentrer dans les temples, et ne nourrisez pas les animaux, les singes viendront s’ils en ont envie.

D’en haut on a une vue imprenable sur la ville et les alentours, mais aussi sur le haze (nuage de pollution qui sévit en asie).

24h d'escale à Kuala Lumpur

La grotte est majestueuse, on est de suite saisis par la sensation de fraicheur immédiate quand on arrive en haut des escaliers (dans la chaleur ambiante c’est un bonheur !). La grotte contient de nombreuses scultures hautes en couleurs, les singes y ont même élu domicile. On a même eu le droit à un début de cérémonie indoue. 

24h d'escale à Kuala Lumpur

Plusieurs autres temples sont accessibles dont certains payant, où bien sur, il faut enlever ses chaussures.


Kuala Lumpur ou la folie des grandeurs


Retour à la station KL Sentral pour aller faire un tour dans le centre commercial. On a un peu la tête qui tourne et la folie des grandeurs. Bon on a pas le choix, mon telephone est mort, alors il faut lui trouver un remplaçant ! 🙂 

Petit Bonus : Pour ceux qui comme nous auraient succombé à la tentation, n’oubliez pas de vous faire remboursser vos taxes à l’aéroport avant de reprendre votre avion.

On prend ensuite le train pour KL City Center pour se rendre aux fameuses Tours Petronas. Ces tours sont l’attraction nº1 de Kuala Lumpur. Symbole de la ville, elles sont surtout un symbole de richesse car elles appartiennent à un grand groupe pétrolier du même nom.

24h d'escale à Kuala Lumpur

Hautes de 88 étages et de plus de 452 m, elles sont reliées par un pont  a 170 m du sol (traversée payante). Construites en 1998 elles ont été les tours les plus hautes du monde jusquen 2004. De jour, elles sont quelconques dans le nuage de pollution. En revanche, dès la nuit tombée, la magie opère, surtout avec l’ambiance et les décorations de Noël.


La nature au coeur de la ville


On se rend ensuite dans le City Center Park qui se trouve juste derriere les tours Petronas. Une bouffée d’air frais dans la chaleur ambiante, il y a même des jeux d’eaux pour petits et grands.

J’ai malheureusement plus de batteries ni sur mon telephone ni sur mon appareil photo… Mais bon ça permet aussi de profiter différemment ! Et puis de toutes facons le coucher de soleil est inexistant et quelque peu gaché par la pluie. (Imprévisible en saison des pluies !)

Avant de quitter la ville on profite du spectacle de lumieres dans les fontaines des Tours Petronas.

24h d'escale à Kuala Lumpur

On retourne à l’aéroport par le même bus qu’à l’aller. On voulait prendre la train pour aller plus vite, mais vu le prix on prefere prendre notre temps ! Comme il y a deux ans et demi, on a passé la nuit à l’aéroport, mais cette fois, on est bien couverts ! Avant de prendre l’avion on a pas oublié de passer récupérer nos taxes.

Il nous reste encore deux avions et quelques centaines de kilometres en voiture pour rejoindre notre famille ! L’excitation est à son comble 🙂 


Ce qu’on aurait voulu faire si on avait eu plus de temps


Evidement une grande ville comme Kuala Lumpur ne se visite pas en une journée. On a préféré prendre notre temps plutot que de courir après les visites.

Mais si on avait eu un peu plus de temps on serait bien allé faire un tour dans les différents quartier de la ville, s’imprégner de la multiculturalité de Kuala Lumpur comme on l’avait fait à Singapour : Little India ou Chinatown par exemple. Ou tout simplement flaner dans les rues à la recherche de street food ou encore aller chiner dans l’historique Central Market.

On aurait aussi aimé faire un tour à la KL tower ou Tour Menara. Cette tour de telecommunication haute de 421 m avec une plateforme à 276m du sol (payant) dont la vue est imprenable sur la ville et les Tours Petronas.

Même si Kuala Lumpur est à majorité musulmane, chacun semble respecter la religion de son voisin. On a été surpris d’entendre les prières musulmanes en plein centre ville, mais personne ne semblait vraiment y pretter attention. La ville regorge donc de differents lieux de cultes hindoue, bouddhiste, musulmans… Nottament la magnifique mosquée Masjid Negara pouvant accueillir jusqua 15 000 personnes, ou le temple Sri Mahamariamman pour n’en citer qu’un.


Cet article est finalement bien plus long que ce que j’aurais penser ! Il faut croire que Kuala Lumpur nous a finalement bien plut ! Vous avez aimé Kuala Lumpur, n’hésitez pas à partager vos bons plans avec nous.

On vous retrouve très vite pour notre escale à Amsterdam lors de notre retour en Australie. 


N’oubliez pas de voyager couvert et profitez de -5% de réduction sur votre assurance Chapka.

Pour prolonger le plaisir et ne rien louper, abonnez-vous au blog et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux Facebook , Twitter et Instagram.


© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

2 Comments

  • Dupont dit :

    Super ce petit article ! J’ai 3 jours d’escale (voulu) 🙂 pouvez vous me détailler l’histoire des taxes d’aéroport ? Merci 🙂

    • afnews dit :

      Merci Tu veux parler des taxes back? C’est quand tu achètes de l’électronique sur place, tu garde le ticket de caisse pour te faire rembourser la part taxe de l’état un peu comme le duty free mais souvent plus avantageux. Avant de partir une fois le check in fait il fait se rendre au bureau des taxes (demande ton chemin ils ont l’habitude) pour te faire rembourser les taxes. C’est instantané et ça vaut le coup! Voilà, bonne escale voulu à toi !

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.