Paroles d'expatriés

Expatriation : Fêter Noël à l’étranger

Décembre et là, déjà bien entamé, et qui dit mois de décembre, dit Noël.

Comment l’oublier ? Il faut dire que depuis qu’Halloween est passé, les décos de Noël ont déjà trouvées leurs places dans les magasins…

Il y a autant de Noël différents que de personnes sur terre.

Pour certains Noël c’est les réunions de famille, les cadeaux, pour d’autres c’est la bonne bouffe. Pour d’autres encore c’est la joie d’ouvrir son calendrier de l’avent tous les matins, ou encore de porter cet affreux bonnet de noël, ou de chanter des chants de Noël…

Pour moi c’est tout ça l’esprit de Noël…Noël ne se limite pas à de jolies décorations…les gens sont super joyeux et ça fait plaisir à voir ! E.

Expatriation : Fêter Noël à l'étranger

Bref, Noël c’est une période de l’année assez importante pour tout le monde. Mais si comme nous tu es expatrié cette année, Noël aura une connotation bien différente pour toi.

Alors comment y survivre ?


Noël pour moi c’est…


Dans ma famille, Noël c’est sacré. Non pas que la connotation religieuse ait une importance quelconque (en tous cas pas pour moi), mais c’est un des seuls moments de l’année où sur deux jours on arrive à être tous ensemble (ou presque).

Même à 30 ans passés, j’adore les semaines qui précèdent Noël. Participer à la préparation, au menu, à la décoration… Le moment que j’aime le plus, c’est le jour où on décore le sapin tous ensemble dans le salon de chez mes parents (enfin, on commence tous ensemble, et je me retrouve souvent seule avec mon père pour finir !). C’est un vrai sapin (qui sera recyclé à la fin des fêtes), toujours plus grand chaque année (va falloir s’arrêter!), et pour moi c’est ça Noël.

J’adore l’odeur du sapin frais quand on se lève le matin, et spécialement le matin de Noël quand on découvre tous les cadeaux que le Père-Noël à déposé pendant la nuit (quoi ?! le Père-Noël n’existe pas ?!)

Expatriation : Fêter Noël à l'étranger

Nouméa 2015

J’adore les souvenirs que procurent chaque différents Noëls. Comme celui où mon frère a vomit au milieu du salon parce qu’il était content ! (non non, ce n’est pas un remake de la cité de la peur), ou celui où ma chienne est allée chercher toute seule son nouveau tapis qui était au pied du sapin pour s’allonger dessus et nous regarder ouvrir nos cadeaux ! Ou le dernier qu’on a fêté avec ma grand-mère, montant tout un stratagème pour faire passer le Père-Noël le soir même au lieu du lendemain pour pouvoir ouvrir les cadeaux avec elle…  

De plus, jusqu’à présent j’attendais avec impatience Noël pour le bon repas qui va avec (ben oui on est pas français pour rien !), le bon foie gras fait maison, les langoustines, le saumon fumé, la dinde fourrée… Tout ça c’est loin, mais maintenant je suis toute excitée de pouvoir trouver des recettes végétariennes sympa pour en profiter tout autant. Pour ça je remercie AntigoneXXI et ses délicieuses recettes originales !

Bref vous l’aurez compris, j’aime Noël ! 😍


Notre premier Noël à l’étranger


Nous avons quitté la France en septembre 2014 sans y retourner depuis, ce qui veut dire déjà deux Noël sans la famille et un troisième à venir. Revenir en France à Noël serait vraiment le top sauf que ce n’est pas aussi facile, trop loin, et surtout trop cher…

Notre premier Noël seuls n’a pas été si dur que ça. On venait de quitter la France pour s’installer en Nouvelle-Calédonie après deux mois en Nouvelle-Zélande, on était encore tout excités ! Au final, on avait trouvé du travail tous les deux, et bien sûr pour ne pas changer j’ai bossé ce jour là (big up à toutes les infirmières qui sacrifient leurs fêtes pour le travail). 

Mais c’etait aussi notre premier Noël au soleil, et bien qu’un peu perturbant, c’était carrément le top ! Où sont les décorations ? Les marchés de Noël dans le froid, le bon vin chaud? Et puis, voir débarquer un Père-Noël en kayak sur la plage de la maison ça n’a pas de prix ! 

Expatriation : Fêter Noël à l'étranger

On reste bien sûr en contact avec la famille via Skype, mais cette année il n’y aura ni sapin ni cadeaux. On était que tous les deux mais on a quand même très bien mangé !


Un deuxième Noël au soleil


Pour notre deuxième Noël d’expatriés, on a pu faire ça avec les amis. La famille manque toujours autant, mais comme tu le sais quand tu t’expatries, tes amis deviennent ta famille

Cette année, on avait décidé de faire des cadeaux à la famille et aux amis. L’éloignement commence à peser et la nostalgie des Noëls en famille est bien présente (surtout dans ma famille où on ne fait pas les choses à moitié !). 

Deuxième Noël au soleil donc pour nous, tirage au sort des cadeaux entre amis, port du bonnet de Père-Noël et barbecue car on est quand même en plein été. Sans oublier la décuve du lendemain affalés sur la plage 😜.

Cette année là, on avait fait un petit sapin en palette qui en a séduit plus d’un, et que Francis a bien vendu avec son activité Wood &Co

Ce Noël c’était aussi mon premier Noël après être devenu végétarienne, le dernier Noël avec du foie gras (ben oui j’ai craqué en même temps j’aimais trop ça!). Ça ne nous a pas empêché de faire un super repas et de se régaler. 

Expatriation : Fêter Noël à l'étranger


Un troisième Noël d’expatriés


Et cette année ? Cette année on est en Australie, à Darwin plus précisément, où il fait très chaud…

Encore un Noël au soleil, mais cette fois sans les amis car nous sommes seuls ici. Un Noël avec les collègues de boulot de Francis c’est pas vraiment Noël, mais plus une excuse de plus pour les Australiens de bien mangé et bien boire surtout ! 

Alors on a prévu quoi cette année pour Noël ?

Et bien on a tout simplement prévu de rentrer ! (Pas pour de bon hein !) Quoi de mieux que Noël et les fêtes de fin d’année pour faire la surprise à la famille et aux amis ?! 

Expatriation : Fêter Noël à l'étranger

On est tout excités ! On a prévu ça depuis un petit moment déjà, travaillant pour se payer le billet d’avion du retour. Mentant effrontément à tout le monde lors de nos Skype réguliers, ou au contraire pas le courage d’appeler les gens par peur de ne pas arriver à mentir ! 

Le frérot est mis dans la confidence pour organiser notre arrivée.

Suite au prochain épisode ! 😉


Survivre à un Noël loin de ses proches


Quand on est expatriés il faut donc penser Noël differament. Pour survivre à un Noël loin de ses proches, un seul mot d’ordre : en profiter à fond pour ne rien regretter. 

Un Noël à l’étranger doit être magnifique exotique et inoubliable. 

Passer un Noël  à l’étranger doit être une excuse pour faire les choses en grand !

Ne reste pas dans ton coin, crées-toi des souvenirs que tu pourras te remémorer avec ta famille au Noël suivant !  

Décores ton chez toi aux couleurs de Noël.

Si tu as un chez toi, il est important de le décorer à la façon Noël, mais surtout à ton goût.

Pour que la magie de Noël opère il suffit parfois de pas grand chose, une guirlande, un mini sapin, des boules de Noël, des guirlandes lumineuses… peu importe tant que ça évoque Noël et sa magie. 

Prepares toi un repas de fête. 

Il est important de penser à améliorer ton repas même si tu es seul et sans trop de moyens.

Apéro, entrée, plat, dessert sans oublier un petit verre de vin. Peu importe tant que les saveurs te transportent et changent un peu de tes noodles quotidiennes !

Ne reste pas seul.

Entoures-toi, trouves d’autres expatriés dans le même cas que toi pour ne pas rester seul.

Il y a souvent des soirées spéciales pour les gens seuls, rassure toi, ça ne fait pas désespérer, il y a de nombreuses personnes dans le même cas que toi. Si tu travaille, parles en à tes collegues? Je suis sûre que beaucoup seront ravis de partager ça avec toi.

Profites-en pour découvrir les traditions de Noël de ton pays d’adoption. 

Être à l’étranger au moment de Noël c’est aussi pour toi l’occasion de découvrir des coutumes différentes des tiennes.

C’est comme ça que par hasard cette année avec mes collègues en Australie, nous avons pu découvrir une coutume Colombienne : la cérémonie des bougies. C’était inattendu et c’était vraiment très sympa en plus d’être très intéressant culturellement. 

La cérémonie des bougies, se passe chaque année le 7 décembre : les colombiens sortent dans la rue, allument des bougies, font des vœux qui se réaliseront si la bougie continue de brûler après qu’elle se soit complètement consumée. C’est aussi le début des illuminations de Noël dans les rues, et l’occasion de commencer à faire la fête jusqu’au 1er de l’an ! 

Rends-toi en ville et participes aux célébrations de Noël. 

En fonction des villes, les décorations de Noël et les lumières sont magnifiques.

Expatriation : Fêter Noël à l'étranger

Les illuminations de Nouméa en 2015

Si tu as de la chance tu pourras même trouver des marchés de Noël comme ceux qu’on trouve en France et qui sait tu pourras même trouver un petit verre de vin chaud ! 😉 

Surtout penses à te faire plaisir ! 

Pas de cadeau à faire à toute la famille ça en fait plus pour toi non ?

Alors oui, se faire des cadeaux soi même c’est pas très drôle, mais ça ne fait jamais de mal. Une paire de chaussure qui te fais de l’œil ou une nouvelle garde robe, une nouvelle coupe de cheveux, un massage.. Le but c’est avant tout de se faire plaisir.


Voila tu as maintenant  toutes les clés pour survivre à ton Noël d’expatrié seul loin de ta famille. 

Sur-ce, je te laisse car je vais profiter de  ma famille pour ce retour surprise. 

Si toi aussi tu veux partager ton expérience et tes astuces pour survivre à un Noël loin de la famille, n’hésites pas à laisser un commentaire à cet article . 

À très vite 

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année! 😉


Pour prolonger le plaisir, nous partageons également nos découvertes en direct sur Facebook , Twitter et Instagram


© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News

6 Comments

  • Pas évident de rentrer tous les ans pour Noël, surtout que c’est souvent à cette période que les prix des billets d’avion grimpent en flèche !
    En général j’essaye de rentrer début décembre et on peut faire une soirée de Noël anticipée, sinon je reste aux USA et j’envoie un colis et des cadeaux par la poste. Au final on arrive assez bien à se passer de Noël (en Californie on ne voit pas énormément de déco de Noël, le temps ne fait pas trop hiver, du coup on oublierait presque que c’est Noël)

    Cette année, grande première, ma famille s’est déplacée et on s’est retrouvés tous ensemble dans une nouvelle destination… un bon compromis ! 😉

    • afnews dit :

      Nous avons eu la chance de trouver des billets à bon prix mais ça aurait été le 3 Noël sans voir la famille alors on a fait un effort! On avait aussi envoyé des colis l’an dernier. Par contre ma famille a peur de l’avion alors pas évident de se retrouver quelque part! Tu as bien de la chance!

  • tania dit :

    Ah t’es pas chouette article jamais de Noël à l étranger pour moi
    Je découvre les coulisses de votre retour. C super surprise pour votre famille 🙂

  • Tu le sais, avec mon opération imprévue à Bali on avait très peur de ne pas pouvoir rentrer à Noël ! On sera finalement avec notre famille a temps, mais ton article me rassure quand même : Noël à l’étranger n’est pas si insurmontable que ça, et peut même devenir une belle expérience. Peut-être une autre fois, pour nous !

    En tout cas, profite bien de ce noël et des retrouvailles avec ta famille. Je suis sûre que cette surprise va rendre noël encore plus magique pour tout le monde. 🙂

    • afnews dit :

      Merci Camille ! Bon retour à toi parmi les tiens et en bonne santé. Et non Noël à l’étranger n’est pas insurmontable c’est même souvent magique!

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.