Me voilà dans mon huitième mois de grossesse bien entamé. Je t’avouerais que j’ai longtemps hésité à écrire sur ma grossesse ici sur le blog. Ben oui, on est quand même sur un blog voyage me dirais-tu…

En fait, je ne savais pas trop comment l’avancer auprès de mes lecteurs, comment l’intégrer dans ce blog. Est-ce que ça va les intéresser que je parle de maternité ici ? Est-ce que ça t’intéresse, toi ?

L'histoire de ma grossesse

Mais au final j’écris sur ce que je veux non ? C’est mon blog après tout, et cette grossesse, elle fait partie de notre vie maintenant.

Pour moi cette grossesse est un voyage comme un autre. Un parcours jonché de questions, d’expériences nouvelles et de doutes, mais aussi de joie. Un voyage qui nécessite de sortir de sa zone de confort, ce qui fait la recette parfaite d’un bon voyage !

L’histoire de ma grossesse

La grossesse, un nouveau voyage

Ma grossesse n’est pas des plus simples. Nous avons dû faire des choix, notamment celui de rentrer en France pour quelques temps. Depuis qu’on a quitté la France il y a presque 5 ans, je m’étais toujours dit qu’une grossesse ne serait pas une excuse pour qu’on rentre en France.

Nombreux sont celles et ceux qui ont besoin de vivre la grossesse auprès de leurs proches, moi je n’en ressentais pas le besoin. Je n’en ressentais pas le besoin tout simplement, car ma vie était ailleurs et c’était un choix que j’avais fait. Même si j’avoue qu’au final c’est vraiment cool de pouvoir vivre ces petits moments de bonheur avec ses proches !

Finalement, la vie a fait que nous sommes de retour, pas vraiment par choix, plus par nécessité. Pour me permettre d’avoir un suivi correct de ma grossesse et donner toutes les chances à notre bébé si jamais il devait arriver plus tôt que prévu.

«On sait depuis Jules Verne que les voyages les plus fantastiques sont ceux que l’on fait sans sortir de chez soi. Partir à la rencontre du bébé, n’était-ce pas simplement redescendre en nous-mêmes ? C’est en pensant à Jules Verne que nous avons entamé ce « voyage au centre de la mère ». » Extrait  de Le bébé est une personne – Bernard Martino

L'histoire de ma grossesse

L’annonce de ma grossesse 

Je ne voulais pas parler de ma grossesse avant d’être sûre qu’elle tiendrait bon. J’ai dans mon entourage trop de personnes qui ont souffert de cette situation… Être loin, a grandement simplifié les choses ! Pas besoin de trouver d’excuses pour refuser un verre de vin à table, ou une bonne bière en soirée ! 

À Mayotte on ne connaissait personne, alors ça ne les choquait pas que je ne boive pas d’alcool en soirée, pour eux c’était comme si c’était la normalité pour moi ! D’ailleurs, personne ne m’a jamais posé la question.

J’ai dû l’annoncer assez rapidement à mes collègues de boulot. Du fait de mon expérience, j’étais souvent sollicitée, mais il y avait de nombreuses situations qui auraient pu mettre en danger mon bébé. Je venais d’arriver à peine 3 mois plus tôt et j’étais déjà enceinte… Je m’attendais à des critiques, je n’ai eu que des félicitations ! Elles étaient toutes très contentes pour moi et aux petits soins. J’ai eu la chance d’avoir des collègues en or sur ce coup ! L’annonce à ma cadre me faisait stresser pour les mêmes raisons, mais au final, ça s’est plutôt bien passer. Malheureusement je ne m’attendais pas à m’arrêter aussi vite, mais ça c’est une autre histoire…

Puis, petit à petit mon entourage l’a appris. Mes meilleures amies d’abord. Pour leur annoncer, il a fallut que je trouve une astuce, je ne voulais pas lâcher la bombe comme ça au téléphone ! D’habitude il suffit de refuser un verre et c’est bon t’es grillé, mais là, à 8 000 km c’est plus compliqué !

Puis, l’annonce à la famille, pour laquelle nous avions élaboré une surprise pour Noël ! J’étais déjà à 19 SA soit à la fin de mon 4ème mois de grossesse ! On leur avait envoyé des photos de Mayotte prises par nous, dans lesquelles on avait glissé une échographie et un petit mot.

Ils étaient tous très contents pour nous, même si pour la plupart se fut une très grande surprise ! Je ne sais pas pourquoi, mais ils avaient la certitude qu’on ne voulait pas avoir d’enfant. Ben oui, on a 33 ans, on fait de nos voyages et de notre vie à l’étranger notre priorité, c’est pas compatible ! 

L’aventure fait toujours place aux imprévus

Je vais t’épargner les déboires de ma grossesse, mais disons que comme pour le reste, je ne fais rien comme tout le monde !! Ma sage femme m’a même dit que j’étais un mystère pour elle qui bosse depuis plus de 20 ans ! 

En fait non, je ne vais pas t’épargner les déboires de ma grossesse, parce que c’est aussi ça les dessous du blogging : te montrer que tout n’est pas toujours rose ! Alors oui, moi aussi j’aurais voulu parader avec mon gros bidou, te montrer des photos dans des lieux paradisiaques. Au lieu de ça, je suis coincée dans mon appart au 4ème étage avec consigne de rester tranquille !

Pour la petite histoire, on a découvert cette grossesse juste deux jours avant de prendre l’avion pour Mayotte. Bébé muffin n’était encore qu’un petit poids qu’il prenait déjà l’avion pour traverser le globe. 

À Mayotte tout a été compliqué. Le suivi, l’alimentation, la chaleur… et une grossesse avec ses complications. Dès que j’ai été enceinte, j’avais décidé que je bosserais le plus longtemps possible, que je profiterais de cette grossesse à fond. Que nenni ! 

19 semaines d’aménorrhée (SA) et déjà les contractions sont là… Premier arrêt de travail à 21 SA, puis définitivement arrêtée à partir de 23 SA… Le temps est long, l’attente insupportable, surtout dans un endroit qui ne nous plaît pas du tout et loin de nos proches…

27 SA, babychou prend l’avion pour la deuxième fois, 10h de vol cette fois-ci pour un retour en France. C’était il y a deux mois.

Un retour aux sources qui fait du bien

Je ne pensais pas qu’un jour je puisse être aussi contente de rentrer en France ! Malgré le contexte social, les gens sont étonnamment super agréables. La prise en charge de ma grossesse est simple et rapide. Je me sens enfin écoutée et prise au sérieux. Et surtout, plus que tout le reste, je peux enfin manger ce que je veux !!!

Baby globe-trotter continue ses escapades in utero. De Paris à Poitiers, puis Bordeaux pour finir à Biarritz. Avion, bus, train, il ne lui manque pas beaucoup de transports à tester ! (Il a aussi fait du bateau à Mayotte 😉)

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin. Douleurs inter-costales, contractions et finalement le coup du sort, consigne de rester à la maison pour trois semaines. Repos forcé donc, déjà que je sortais pas beaucoup à cause des douleurs ligamentaires insupportables…

En attendant ça me laisse du temps pour faire des emplettes pour bébé. Organiser l’arrivée d’un bébé zéro déchet et minimaliste, ça prend du temps. Ça tombe bien, du temps, j’en ai à revendre ! J’en ai profité pour peaufiner ma liste de naissance éco-responsable et à notre image, me familiariser avec le concept des couches lavables (avec l’impression qu’il faut avoir fait polytechnique pour comprendre au début !!) et surtout préparer notre entourage à tout ce que nous voudrons mettre en place pour accueillir ce bébé le plus sereinement.

J’ai aussi redécouvert Vinted* pour mes achats d’occasion, je ne jure plus que par ça ! (*lien de parrainage si jamais !) 

Je profite aussi de ne pas pouvoir sortir pour faire mes achats en ligne tout en gagnant de l’argent grâce à IGraal* C’est vraiment super pratique et ça permet de faire des économies tout en dépensant. (*Et parce que je suis gentille, grâce à ce lien de parrainage, je te fais gagner 3€ dès l’inscription !)

À l’inverse d’Angelique de Glam & conscious, cette année il nous est impossible de ne pas faire d’achat… Ça ne nous empêche pas de désencombrer et de se rapprocher au mieux d’un mode de vie minimaliste pour se préparer à l’arrivée de bébé.

L'histoire de ma grossesse

Bref, on est prêts pour cette nouvelle aventure, ce nouveau voyage vers l’inconnu.

Ah, au fait, on a décidé de ne pas connaître le sexe avant la naissance, mais si j’en crois tout le monde, ce sera un petit garçon ! À tes pronostics en commentaire !! 😉

Tu as aimé cet article ? n’hésite pas à l’épingler et à le partager ☺

L'histoire de ma grossesse

Prolonge le plaisir, abonne-toi au blog et rejoins-nous sur les réseaux sociaux 

FacebookTwitter, Instagram et Pinterest

© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

⏤ Rejoins nous sur Instagram ! ⏤

Join the discussion 2 Comments

  • Très joli article 🙂
    Même si ce n’est pas un « voyage » au sens commun du terme, cela reste une aventure en soi.
    Et cela fait partie de ta vie donc cet article a toute sa place ici.

    J’espère que tout se passe bien pour toi et le bébé.

    Bonne suite !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.