Carnets de VoyageLes îles LoyautéNouvelle Calédonie

Lifou #2 : petit tour de île

IMG_3413Comme on vous l’a dit précédemment, nous étions à Lifou pour un mariage traditionnel (ça, on en parlera plus tard). Nous étions là en tant qu’invités, mais nous nous sommes accordés une journée pour jouer aux touristes, faisant le tour de l’île accompagnés de deux guides locaux : nos amis les jeunes mariés ! 

Lors de ce séjour, nous logions chez Jean-Jacques et Béatrice à Hanawa. C’est situé tout au Nord-Ouest de l’île, plus exactement à la tribu de Siloam, sur la route du Cap Aimé Martin, juste avant Hunëtë.

Je vous remets la carte de l’île pour que vous puissiez vous situer.

IMG_3436

C’est bon vous avez trouvé ?

Easo, Xepenehe et la baie de Jinek

IMG_3415La veille de notre tour de l’île nous nous sommes rendu à Easo (Yeasso), lieu d’arrivée du bateau de croisière des touristes Australiens. Tout y est fait pour le touriste, autant dire que ce lieu change du tout au tout quand le bateau n’est pas là… Alors renseignez-vous.

Une belle plage de sable blanc, avec une magnifique vue sur la Baie de Santal, ses tortues marines, ainsi que ses baleines en saison (de Juin à Septembre). C’est ici que débuta le trafic de bois de santal en 1842, d’où son nom

DSC_0462La première fois, nous sommes venus le jour de l’arrivée du bateau Australien, l’endroit était sympa, plein de vie et d’activités, mais nous ne nous y sommes pas retrouvés, trop de monde, rien de vraiment authentique… Nous sommes revenus quelques jours plus tard au calme pour observer la quiétude des lieux, cette fois là nous avons pu voir des tortues marines, très nombreuses dans cette baie, malheureusement nous sommes arrivés trop tard, car le matin même, quatre baleines s’amusaient dans la baie au grand bonheur des touristes et locaux.

Si vous êtes dans le coin, prenez 20 minutes pour vous rendre à la Chapelle Notre-Dame-de-Lourde, perchée sur la falaise, tout au bout de la péninsule (tout droit après le gite Chez Benoît Bonua). Elle date de 1898, commémorant l’arrivée des premiers missionnaires catholiques. D’en haut vous aurez une vue imprenable sur la lagon, la baie de Santal et la baie de Jinek, classée monument historique, elle est gardée par une statue de la vierge qui fut rénovée en 2012.

NCL9FaceEn allant plus loin (à 300m avant la chapelle, petite route sur la droite), profitez du calme pour allez vous baigner avec les poissons de la Baie de Jinek. Cette baie ressemble à un aquarium naturel, avec son eau turquoise et ses poissons tropicaux. Un paradis pour le snorqueling, mieux que la piscine naturelle de l’ile des pins ! Classée réserve depuis peu de temps, les poissons reviennent peu à peu et vous entoureront dès votre mise à l’eau.

N’y allez pas un jour d’arrivée du bateau, le lieu sera noir de monde et qui plus est, payant. 

Vous pouvez également visiter la grotte du banian située derrière l’église de Easo, le lieu est très sympa avec son banian énorme qui plonge dans les profondeurs, mais attention ce lieu est payant avec ou sans touristes, 1500F CFP pour un trou d’eau qui pour moi n’en vaut pas la peine.

En redescendant vous passerez par Xepenehe (chépénéhé), qui est la deuxième localité d’importance après Wé, commerce, pharmacie, boulangerie, station essence, un bon point de ravitaillement toujours sur les abords de cette magnifique baie de Santal.

Wé et la Baie de Chateaubriand

NCL5Face

Sur la côte Est,  est la plus grosse agglomération de l’île, c’est le centre administratif des îles Loyauté, elle est composée de trois tribus, se partageant sur le front de mer, une magnifique église catholique (ressemblant plus à un chateau), et un temple protestant.IMG_3350

C’est ici que se trouve le fameux hôtel de luxe Drehu village au bord de la magnifique Baie de Chateaubriand, déserte malgré la proximité du centre ville, idéale pour une pause déjeuner, ce que nous avons fait !

NCL1Face

La route du Sud

NCL7FaceEn continuant sur la côte Est, vous passerez devant le village de Jozip perdu entre un littoral rocheux et des falaises calcaires impressionnantes. Vous apercevrez le long de la route une maison pittoresque perchée sur la falaise.

C’est sur cette route que se trouve la magnifique plage de Luengöni dont le sable blanc et la tranquillité vous laisseront sans voix. Un bel endroit pour une petite sieste sous les arbres. Vous pouvez pousser (sur une route de très mauvaise qualité) jusqu’au Cap des Pins qui porte bien son nom.

Pensez à demander l’autorisation aux habitants avant de vous poser sur la plage devant chez eux et prendre de photos.

NCL6Face

On continue la route vers le Sud de l’île, vers Mu à 40km de Wé, jusqu’aux falaises de Xodre, le Cap du bout du monde comme ils disent ici. De belles plages pittoresques suivant la côte rocheuse accidentée jusqu’au point de vue sur les falaises. Un visage complètement différent ici, une falaise abrupte, des vagues qui claquent contre les parois, une eau d’un bleu profond, avec le vent marin qui souffle par bourrasques, on se croirait presque revenus en Nouvelle-Zélande…

panorama falaise de Xodre

De Drueulu à Peng

En remontant vers le Nord, cette fois sur la côte Est, nous nous arrêtons sur la plage de la tribu de Drueulu (djouéoulou).

NCL10FaceC’est ici que se trouve la grande case de la grande chefferie du district de Gaïca, où nous ne sommes pas allés car nous étions avec des gens de Wetr (demandez avant de visiter ou de pénétrer sur le terrain). Un mariage est en préparation, il y a de l’ambiance, mais la plage est tout de même déserte et magnifique, et les nuages bas de fin de journée, rajoutent un petit plus.

 

⇒ ♥! Notre Coup De Coeur ! ♥︎
En poursuivant la  route, ne loupez pas la petite piste blanche à gauche pour rejoindre la plage de Peng, avant la tribu de Hapetra. Vous passer devant des vestiges de la tribu de Peng, dans les années 1920, elle fut disséminée par la lèpre, les habitants se sont réfugiés à Hapetra. La plage de Peng fut pour nous un coup de coeur. Ici le temps s’arrête, certes le sable est mois blanc qu’a Luengöni, mais le charme est total. Le lieu appelle au calme et à la sérénité, une eau turquoise avec ses rochers, petite pause dans notre tour de l’île, on ramasse quelques coquillage, quelques photos, et une promesse (oui encore une !), c’est sûr on reviendra.

2015:07:22_DSC_0415-Lifou:Peng.jpg

Les Falaises de Jokin

Il nous reste encore un peu de temps avant que la nuit ne tombe, on prend cap vers le Nord les Falaises de Jokin. 

IMG_3431Le coucher de soleil est gâché par la pluie qui arrive, nous y retournons donc deux jours plus tard pour une pause douceur au soleil. La falaise est perchée au dessus d’une baie magnifique où le snorkeling au milieu des coraux doit être pas mal du tout… Pour y accéder, il faut prendre un petit chemin derrière l’église, près de 140 marches vous attendent, mais la vue en vaut le coup. Si vous n’êtes pas accompagnés, demandez l’autorisation pour prendre des photos et descendre, vous trouverez toujours quelqu’un au gite Faré Falaise juste à coté. Nous avons regardé avec attention, mais encore une fois les baleines n’ont pas voulu montrer le bout de leur queue !

La grande chefferie à Hnathalo

Nathalo est l’une des trois seules tribus catholiques de l’île. Juste à droite de l’imposante église, se trouve la maison moderne du grand chef du district de Wetr. C’est ici qu’il faut demander pour visiter la case traditionnelle de la grande chefferie. Entourée d’une grande palissade en bois, cette case a été construite il y a plus d’un siècle, rénovée il y a peu, elle est dans un état parfait.IMG_3394

La case est un symbole dans l’organisation coutumière kanak, le pilier central représente le Grand Chef qui soutien l’ensemble de la tribu, autour de lui, les piliers plus petits sont censés être aussi nombreux que les clans qui composent la tribu. Les sculptures à l’entrée des cases ont aussi leur importance (prochain article à venir).

C’est également dans cette tribu que se trouvent les Grottes du Diable, (mais nous n’avons pas eu le temps d’y aller, nous irons une autre fois quand nous reviendrons pour jouer les touristes !).

Une rumeur locale dit que le diable, dans la journée, part retrouver sa femme à Wanaham, mais que dès la nuit tombée, il rentre chez lui pour dormir, interdiction formelle d’avoir quitté les lieux avant l’obscurité au risque de faire une mauvaise rencontre… On vous aura prévenu !

La vanille de Lifou

La vanille à été introduite sur l’île par la femme d’un pasteur anglais qui à transmis ses secrets aux habitants. Lifou compterait aujourd’hui près de 370 petits planteurs réunis au sein de l’association Ahmelewedre Bio. Vous pouvez aller à la maison de la vanille, située à la tribu de Hnathalo, pour découvrir tous les secrets de la vanille, de son histoire aux techniques de cultures et de préparation. Je ne le savais pas, mais la vanille est une liane, c’est la seule de la famille des orchidées cultivée pour l’alimentation, et non comme plante ornementale.

La maison de la vanille                                                                                                                            Tribu de Hnathalo                                                                                                                                                                   Tél : (687) 47 92 46 – 82 58 75                                                                                                           Ouvert du lundi au vendredi: 7h30 – 11h30 / 13h – 17h

Nous avons été Chez Joseph car c’est un tonton de Jean-Jacques. Il tient la Vanilleraie “O’Naturel” à l’entrée de Macaweng. Un jardin tropical luxuriant : les pieds de vanille bien sûr, des pommes lianes, des papayes, des cocos… Une ballade en forêt qui peut durer 2h avec toutes les explications non seulement sur la vanille, mais aussi sur toutes les autres plantes, leurs nécessités, leurs vertus… Allez-y, vous ne repartirez pas les mains vides ! (800F par adultes).

NCL8Face

Voici notre “petit” aperçu de Lifou, j’espère que ça vous à plu.  N’oubliez pas de vous abonner pour ne louper aucun de nos articles, le meilleur est à venir… !


Pour prolonger le plaisir, nous partageons également nos découvertes en direct sur Facebook , Twitter et Instagram


© Les photos et les textes ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News

3 Comments

  • Monique Joly dit :

    la nouvelle caledonie est magnifique le seul inconvient la vie trop chere donc il faut freiner les depenses dommage et l ateaire couteux donc en arrivant louer des cases et aussi location voiture je dois revenir en 2017 mais je pense rester a noumea voir mes enfants car en plus je dois louer un studio

    • afnewsblog dit :

      Il est vrai que la vie y est cher, mais comme dans beaucoup d’île. En vivant simplement et localement on s’en sort bien, surtout quand on est invité en tribu où on se rend alors compte de la véritable signification du mot “invité”!

  • joly monique dit :

    jaime beaucoup la n caledonie je suis allee a lifou deux jours et oui puis ouvea et l ile des pins et phare amedé j ai fait tout le tour de cette belle ile j aime les coutumes bien sur moi qui suis en metropole cela fait deja 5 fois que je vais a nouméa

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.