Carnets de VoyageNouvelle Calédonie

Notre 1ère Rando : La Cascade du Mt Koghi

Le week-end à Nouméa quand rien n’ est prévu, il faut décider rapidement car il fait vite très chaud en cette saison…

Nous n’avons toujours pas d’argent pour partir sur un ilôt (il y a toujours la voiture à acheter). Il est 10h et nous n’avons toujours pas d’idée… Et si on faisait une rando sous cette chaleur ?! Nous avons peu de temps donc nous décidons de commencer par la plus proche et la plus facile : On se décide à partir à l’assaut du Mont Koghi à Dumbéa, à 20 minutes de Nouméa.

{Accès: Par la voie rapide direction Dumbéa, sortie Normandie (juste avant Carrefour), suivre la RT1 route de Païta, passer le col de Tonghoué, 2 km après sur la droite un panneau indique l’Auberge des Monts Koghi, suivre cette direction pendant 5km.}

5km de route en lacet plus tard (attention aux voitures qui arrivent en face !), nous arrivons sur un parking de terre rouge en contre bas de l’ Auberge du Mont Koghi. Sachez que l’ accès à la forêt est devenue payante depuis la fin de l’année 2014 (500F par personnes, 250F pour les enfants). Bien sûr nous sommes partis sans nos portefeuilles oubliant ce détail, et s’en apercevant une fois sur place… Que faire? demi-tour? Pour une fois qu’on sort un peu de Nouméa nous avons décidé de tenter quand même le coup.  Des randonneurs croisés au parking nous informent que le garde n’est plus dans sa guérite… nous n’avons que 250F sur nous, on verra bien.

on va où ?On cherche quand même quelqu’un pour demander l’autorisation, mais personne à l’horizon.

On commence alors notre randonnée décidant de commencer par la cascade pour aujourd’hui (2h A/R), nous feront les monts par la route du mont Malaoui un autre jour (mini 3 à 4h A/R). Nous prenons donc à gauche.

allé on monte

La rando commence tranquillement par un chemin bétonné, puis nous nous enfonçons rapidement dans la forêt primaire, avec un chemin qui se complique de pierres et de racines formant des escaliers naturels.La montée n’est pas facile mais pas non plus éreintante.

petits points roses

Attention à la météo, car le sol devient très vite glissant à la moindre goutte de pluie. Le chemin est balisé par des traces de peinture rose fluo.

Nous sortons finalement de la forêt humide pour découvrir une magnifique vue panoramique sur les plaines de Dumbéa et de Païta.

vue panoramique baie de dumbea

balisageAprès un chemin qui monte et descend, nous arrivons enfin à la cascadeenfin si on peut appeler ça une cascade! Nous avons été mal habitués avec toutes celles qu’on a pu voir en NZ ! Petit filet d’eau avec un bassin naturel d’eau très froide. Francis y osera la baignade (cul nu ! photos censurées !). Moi, bien sûr comme à mon habitude, il est hors de question que j’y mette un pied ! ( j’y travaille, mais c’est pas encore ça!)

LA cascade

Nous faisons notre pause repas au pied de la cascade, avant de se mettre aux photos. Nous ne sommes pas seuls, il est donc difficile de prendre son temps, surtout que le ciel s’alourdi, l’averse n’est pas loin…

cascade

Le retour se fait par le même chemin. Nous avons eu de la chance, car nous n’avons pas eu trop chaud grâce à la forêt, et finalement, la pluie nous aura épargnée !

Arrivés en bas, nous tombons sur le garde dans sa guérite… Nous décidons d’être franc avec lui et lui expliquons notre situation. Pas de prise de tête, on lui donne nos 250F et promettons de revenir faire l’autre rando.

Cette fois nous penserons à nos portefeuille !

Et vous, vous est-il déjà arrivé d’oublier votre portefeuille et de tenter quand même le coup?!!

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.