Après 4 mois passés en France, il est temps pour nous de repartir. Après la Nouvelle-Calédonie et l’Australie, cette fois, c’est dans l’océan Indien que nous nous rendons. Eh non, nous n’allons pas vivre à la Réunion, pas encore en tout cas ! C’est à Mayotte que nous avons décidé de poser nos valises. Alors pourquoi avons-nous décidé de partir vivre à Mayotte ?

Partir vivre à Mayotte

Le 101è département français est situé à plus de 8000km de la métropole, en plein océan indien. Géographiquement, Mayotte fait partie des Comores, mais géographiquement uniquement ! Ne jamais dire à un maorais qu’il est comorien !

Bien que département français, la vie à Mayotte est de loin très différente de la vie en France. C’est une des raisons pour lesquelles on parlera ici d’expatriation à Mayotte.

Pourquoi j'ai décidé de partir vivre à Mayotte

L’île Hippocampe ou l’île aux parfums, selon le surnom qu’on lui donne, se trouve à mi-chemin entre les côtes Africaines et Malgaches. Perdue au milieu de l’Océan Indien, elle est entourée d’un magnifique lagon, bordé d’une double barrière de Corail.

Quand je travaillais à Nouméa, j’ai rencontré plusieurs personnes qui arrivaient de Mayotte. En bien ou en mal, elles m’en ont parlé en long et en large. De quoi éveiller ma curiosité. Si on a hésité longtemps à cause des conditions de sécurité, notre décision était finalement déjà prise. Notre prochaine expérience d’expatriation se passera à Mayotte !

Quand nous avons annoncé notre décision à nos proches, les réactions ne se sont pas faites attendre. De nombreuses personnes ont essayé de nous décourager d’y aller. Les autres plus modérés, comprenaient notre envie et nos arguments, sans y adhérer entièrement. Il faut savoir que ce n’est pas une décision prise à la va vite, on s’est laissé un long moment de réflexion, pesant le pour et le contre. A ton avis, lequel l’a emporté ?! 😉

Partir vivre à Mayotte

Les “contre”

On est d’accord pour dire que quand on entend parler de Mayotte, c’est rarement en bien. 

  • Une île minuscule. Mayotte est une petite île d’à peine 275 km². Autant dire que tu en fais vite le tour ! Est-ce qu’on ne va pas s’ennuyer trop vite dans un pays si petit ?

  • Une insécurité très présente. C’est sûr que quand on entend parler de Mayotte, c’est souvent à cause de ses faits divers. La lutte constante de la population contre une immigration illégale qui amène les réfugiés Comoriens à voler pour survivre. Une personne un jour m’a dit « iIls n’ont rien à perdre à part la vie, à laquelle ils ne tiennent même plus… ». Ça fait froid dans le dos… Mais qu’est-ce qui vaut le mieux : vivre la peur au ventre de se retrouver dans une guerre de clan ou de drogue, à Marseille ou Paris, ou même d’être victime d’une attaque terroriste, ou de risquer de se faire voler son sac à main par un clandestin qui a faim ?

  • De nombreux vols. Ça c’est le point qui nous fait le plus peur au final compte tenu du matériel photo et informatique que nous avons toujours avec nous… Mais n’a-t’on pas autant de chances de se faire cambrioler en France ? La plupart des maisons du quartier de mes parents ont une alarme car les cambriolages sont nombreux, alors qu’elle est la différence ?

  • Une densité démographique très importante. C’est sûre que ça va nous changer de la Nouvelle-Calédonie où tu croise rarement âme qui vive sur les plages ! Ici comme ailleurs il y a des embouteillages, d’ailleurs on s’est bien rendus comte cet été que c’était de pire en pire en France aussi !

  • Notre régime alimentaire. C’est toujours un stress pour nous, même si on sait qu’on arrive toujours à s’en sortir d’une façon ou d’une autre. Mais Mayotte est une île, et comme sur beaucoup d’île, les légumes coûtent chers et le poissons est la base alimentaire. On mangera des pâtes et du riz, c’est pas grave !

  • Le skate. On entend dire que Mayotte c’est des bidonvilles et une seule grande route pour faire le tour. Autant dire que pour Francis ça risque de ne pas être le paradis du skate et ça fait un moment qu’il a besoin de renouer avec sa première passion…

Partir vivre à Mayotte

Les “pour”

  • Une île minuscule. Oui, Mayotte est une toute petite île, mais justement, c’est ce qui lui donne son côté familial. Qui dit petite île avec peu de commerce, dit aussi que nous serons loin de cette société de consommation que nous essayons de fuir. Un bon point pour Mayotte !

  • L’amélioration de la situation sécuritaire. Comme je l’ai dit plus haut, je ne pense pas que ce soit pire ici que dans certaines régions de France. Il y a seulement des précautions à connaître et faire en sorte de ne pas se mettre dans une situation dangereuse. Se renseigner en amont permet aussi d’éviter ce genre de chose. On ne vient pas en terrain conquis, on sait qu’il y a des dangers, mais pas plus qu’ailleurs. De plus, on arrive vraiment dans une période d’accalmie. La violence n’a fait qu’augmenter depuis quelques années, atteignant son paroxysme entre 2014 et 2016. Mais depuis deux ans, les choses semblent se calmer, on va espérer que ça continue comme ça ! D’ailleurs les Best Jobers ont écrit un super article à ce sujet si ça t’intéresse.

  • Un territoire protégé du tourisme de masse. Et ça, c’est plutôt cool ! Découvrir des territoire vierge loin de la foule et de la pollution du tourisme de masse. Avec une densité d’habitants au kilomètre carré identique à celle de Bali, on est sûr au moins qu’ici, ce ne sont pas les touristes en plus qui vont faire imploser l’île.

  • Un lagon incroyable. Certes, côté lagon on était garnis en Nouvelle-Calédonie. Mais le lagon Maoré n’a apparemment rien à envier aux autres. Avec sa double barrière de corail, c’est un des plus grand lagon fermé au monde. Il est aussi protégé du tourisme de masse, ce qui je l’espère le protège d’une dégradation anticipée.

  • La culture Maoraise. A mi-chemin entre une culture Africaine, Malgache et Musulmane, où c’est la femme qui a le pouvoir ! Il paraît que les Maorais sont très accueillants, on ne demande qu’a voir ça !

  • La proximité. Mayotte est certes toute petite, mais elle n’est pas en reste concernant ses voisines. Depuis Mayotte il est facile de voyager dans l’Océan indien et de rejoindre le continent Africain (j’ai dit facile, pas cheap !). L’archipel des Comores, Madagascar, La Réunion, L’île Maurice, Les Seychelles, L’Afrique du Sud, Le Mozambique ou encore la Tanzanie, nous n’aurons pas assez d’un an sur place pour profiter des beautés des environs !

  • Avant goût Africain. Depuis toujours, je suis partagée concernant mes sentiments envers l’Afrique. Entre l’envie de découvrir cette population, ces grands espaces, sans oublier la faune sauvage, je n’arrive pas à savoir si ça m’attire ou pas… Une expérience à Mayotte peut être l’occasion de mettre tout ça au clair !

  • Dernier point, et pas des moindre : l’expérience professionnelle. La maternité de Mayotte est la plus grande maternité de France, avec un service de néonat et de réanimation qui tourne à 200%. C’est pour moi l’occasion de renouer avec ma profession qui me tourne peu à peu le dos. J’ai la chance d’avoir la sécurité d’un emploi en CDD d’un an avant même d’arriver sur le territoire. Avec en prime des conditions bien plus interessantes que si je travaillais en France, et ça, on va pas se le cacher, ça pèse sur la balance…

Partir vivre à Mayotte

Bon, on dirait qu’il y a un peu plus de « pour » que de « contre » finalement !

 

C’est sûr que pour nous, c’est difficile d’aller ailleurs après avoir vécu deux ans en Nouvelle-Calédonie. On nous dit souvent qu’on a commencé par le meilleur ! On verra bien ce que Mayotte nous réserve ! A nous d’en faire une expérience incroyable et de mettre fin à tous les préjugés que nous avions sur cette île.

Si tu connais Mayotte, laisse nous un petit commentaire. N’hésite pas à nous donner des conseils, et partager avec nous ton point de vue sur Mayotte ! ☺️

Tu as aimé cet article ? 

N’hésite pas à l’épingler, à le partager et à nous laisser un petit commentaire tout en bas ☺

Partir vivre à Mayotte

Prolonge le plaisir, abonne-toi au blog et rejoins-nous sur les réseaux sociaux

FacebookTwitter, Instagram et Pinterest

© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

⏤ Rejoins nous sur Instagram ! ⏤

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.