AustralieCarnets de Voyage

Pourquoi je n’ai pas aimé Shark Bay

Nous poursuivons aujourd’hui notre road trip à travers le Western Australia

Nous quittons la région de Kalbarri que nous avons adoré, direction la péninsule de Shark BayNous nous attendions à être émerveillé tant nous avions entendu parler de cet endroit, un peu trop peut-être…

Je vais vous dire pourquoi je n’ai pas aimé Shark Bay, mais bien sûr, cela reste un avis très personnel basé sur une seule expérience. Peut-être aussi que nous n’étions pas dans une bonne journée…


Shark Bay : UNESCO world héritage


La péninsule de Shark Bay se situe à 340 km au nord de Kalbarri (ou 870 km de Perth si ça vous parle plus !), dans le Western Australia.

Cette double baie s’étend sur 200km de longC’est l’une des plus grandes réserves marine au monde, classée au patrimoine mondial de l’Unesco : UNESCO World Héritage. 

Cette réserve naturelle protégée de 23 000 km², abrite une faune marine impressionnante.  De nombreux dauphins, baleines, raies manta, requins, tortues, dugongs (quand même plus de 14 000 dugongs, la plus importante colonie de la planète !) et autres poissons se prélassent dans les algues d’un des plus grand banc au monde. Ses îles sauvages permettent à certaines espèces en voie de disparition de survivre à l’extinction, elle abrite même une espèce préhistorique.

Mais elle est surtout célèbre pour Monkey Mia et ses dauphins, que nous avions déjà dans l’idée de boycotter…


Les stromatolites, ces drôles de bêtes…


Notre premier stop sur la péninsule se fait à Hammelin pool. Ici se trouve une très importante colonie de Stromatolites.

Ces cyanobactéries sont les plus vieilles et les plus grandes roches fossiles vivantes au monde (plus de 3,5 milliards d’années). Elles seraient pour les scientifiques le secret de la vie sur terre. 

On vous en avez déjà parlé, vu qu’on n’en avait déjà vu au lac Thétis à Cervantes. Ce serait l’oxygène qu’elles relâchent qui aurait permis à différentes espèces de se développer. Il n’existe que deux endroits sur terre où on peut les observer, ici et au Bahamas. 

Hammelin pool, est un site magnifique, un bras de mer peu profond dans un recoin de la péninsule, à l’eau translucide et au sable blanc. Le climat très chaud et très sec ici fait que l’eau de mer qui y entre n’a pas le temps d’en ressortir, elle s’évapore presque aussitôt. Ici les eaux ont une salinité deux fois plus importante que l’eau de mer, c’est ce qui permet aux Stromatolites de continuer de se développer. En revanche la baignade y est déconseillée. Elles sont protégés ici de tout prédateur du fait de l’hyper-salinité de l’eau.


Shell Beach : une plage unique au monde


Un peu plus loin sur la péninsule se trouve Shell Beach

Unique en son genre, elle est formée de plus de 4000 micro coquillages au mètre carré, une des deux seules plages du genre sur la planète. Une immense étendue blanche de plus de 100 km avec entre 7 à 10m d’épaisseur de coquillages par endroit.

Dans la région, ces coquillages ont servi et servent encore à construire des bâtiments, notamment l’église de Denham.

L’étendue blanche des coquillages, contraste avec le bleu turquoise de l’eau. La plage est sympa du fait de son originalité mais au final on a vite fait le tour, de plus elle n’est en réalité pas si unique que ça, vu que ces coquillages sont aussi présents à Hammelin pool… Oui, d’accord, on chipote !


Denham une ville sans grand intérêt


On poursuit notre route jusqu’à Denham. Ancien port perlier, cette ville de 2000 habitants est la ville principale de Shark Bay.

Pas de grand intérêt ici mis à part une station-service un poil moins cher que la Road House à 120 km de là. En revanche c’est d’ici que partent les excursions pour aller plonger avec la flore marine du coin, mais nous ne sommes pas plongeurs, et contre le tourisme animalier de masse.

Pourquoi je n'ai pas aimé Shark Bay

Cette ville est surtout connue car c’est par là qu’il faut passer pour accéder au parc national François Peron et surtout la péninsule de Monkey Mia.

Le parc national de François Peron est accessible en 4×4 uniquement avec permis d’accès obligatoire à demander au Visitor Center de Shark Bay. Ce parc national est idéal pour les aventuriers qui veulent un accès à des sites et des plages vierges totalement isolées. Entrée payante 12$ par jour et par voiture, compris dans le pass holiday.


Monkey Mia : Nourrissage de Dauphins depuis 60 ans


Vous avez déjà sûrement entendu parler de Monkey Mia.

Situé à 30 km de Denham, c’est le site le plus visité de Shark Bay. La rencontre avec les dauphins est une attraction touristique depuis le début des années 60.

Depuis 60 ans, tous les matins à lieu le “Dolphin Show”. Une famille de dauphins sauvages rejoint la plage attendant sagement la distribution de poisson. Les rangers tirent au sort des spectateurs pour leur donner à manger. La quantité de poisson est limitée pour chaque dauphin afin qu’ils restent à l’état sauvage et continuent à chasser par eux mêmes.

Le nourrissage se fait depuis trois générations, la transmission du message se passant entre femelles. Les males ne sont pas nourrit car ils peuvent plus facilement devenir agressifs.

L’immense plage désertique et sauvage n’est plus… Un immense complexe touristique avec resort, camping et restaurant attire des touristes de plus en plus  nombreux, qui se rendent chaque matin sur la plage pour assister au nourrissage des dauphins. Il existe trois nourrissages par jour, à 8h, 9h30 et 10h30. Il peut y avoir jusqu’à 200 personnes à la plus longue session, celle de 8h.

Il est possible d’effectuer du bénévolat pour aider les Rangers. Le volontaire paye son logement sur place (10% de remises), ainsi que ses repas. 

Le prix de l’accès à la plage est de 12 $ par jour et par personne (il est gratuit pour les volontaires).


Notre avis 

Plus on nourrit les animaux sauvages plus ils dépendent de l’homme et perdent leur instinct sauvage, voir peuvent devenir agressifs. Certes tout cela est contrôlé par le Département de l’Environnement et de la Conservation du Western Australia. Les rations de poissons sont contrôlées, et il est interdit de toucher les dauphins. Mais, vous trouvez ça normal vous, que des animaux sauvages reviennent chaque jour depuis trois générations vieilles de 60 ans ?!

Un bénévolat qui en soit m’a toujours fait rêver… Mais quand on y réfléchit un peu, c’est un peu contre nature tout ça. Les dauphins sont des animaux sauvages, tout comme dans les zoos, ils ne sont pas là pour faire le spectacle. Tous les matins, devant des centaines de touristes, attendant leur poisson bien sagement. Un petit bisou au touriste baba avant de partir….

Bref, voilà pourquoi on a décidé de boycotter cet attrape touriste. Un lieu qui se fait de l’argent sur le dos des touristes, au nom de la protection et de la conservation des animaux. Tout l’inverse de ce en quoi on croit…

Et puis être bénévole, gratuitement et devoir se payer sa bouffe et son logement c’est un peu exagéré, même si ce n’est que mon avis…


On voulait également s’arrêter à Nanga Bay, de l’autre côté de la péninsule qu’on nous avait conseillé, mais à priori l’accès est uniquement réservé aux clients du caravan park. Un peu blasés par cette journée, on n’a pas insisté.

Pourquoi je n'ai pas aimé Shark Bay

On fait également un stop rapide à Eagle Bluff, mais la fin de la journée ne rend pas vraiment honneur à cette baie. Ici, l’eau verte et translucide se mêlant au blanc du sable, rejoins la mer bleue profonde et habitée.

Au final une journée un peu décevante, on s’était sûrement fait trop d’illusions sur ce lieu. Faut dire que depuis les paysages magnifiques de la Nouvelle-Calédonie, on devient un peu difficiles ! 🙂

À mon avis, si vous n’avez pas l’intention de vous rendre à Monkey Mia, rien ne sert d’aller plus loin que Shell Beach sur cette péninsule. L’Australie est immense et regorge de tant de beauté, rien ne sert de vous rajouter tous ces kilomètres pour rien…

En tout cas, on a eu la chance d’assister à un magnifique coucher de soleil sur la route. Nous avons bien avancé sur la route et nous avons pu trouver un caravan park gratuit où nous avons pu faire notre premier feu de camp. Légumes au wok au feu de bois avec un peu de riz, un repas de Backpackers de luxe !


Vous avez aimez Shark Bay ? Partager votre expérience et vos photos avec nous.


N’oubliez pas de voyager couverts et profitez de -5% de réduction sur votre assurance Chapka.

Pour prolonger le plaisir et ne rien louper, abonnez-vous au blog et rejoignez-nous sur les réseaux sociaux Facebook , Twitter et Instagram.


© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

4 Comments

  • Sarah dit :

    je suis en train de lire vos articles sur la western coast, ca tombe à pic on est en plein en train de préparer notre voyage. J’avais éliminé shark bay dès le départ… par contre comme on aura un 4×4 on poussera peut-être jusqu’ à François Péron… ou pas, ca dépendra de ce qu’on aura vu avant 😉

    • afnews dit :

      Ah bon ? Pourquoi l’avais tu éliminé je suis curieuse ?! Et si vous avez un 4×4 je pense que François Peron vaut mille fois le coup !! Vous allez vous régaler ! C’est vraiment different du reste terre rouge, sable blanc, eau turquoise et Wilde Life sans touristes ! Vous allez adorer la West Coast les paysages de là bas nous manquent !

  • Oh zut, c’est dommage. J’avais plutôt aimé cette partie de la côte Ouest. Mais c’était peut-être aussi Parce qu’on vennait d’arriver en Australie, des étoiles pleins des yeux. Par contre j’espère que vous êtes allés/avez prévu d’aller à Exmouth : le snorkeling là-bas restera un de nos plus beaux souvenirs !

    • afnews dit :

      Oui on dit pas que c’est nul et qu’il ne faut pas aimer mais ça ne reste pas notre meilleur souvenir! Pour ce qui est de Exmouth on y est allé mais trop froid pour moi pour le snorkelling! J’ai préféré les randos ! Et puis c’était exactement comme en Calédo les fonds marins en moins beaux! Bon ok on chipote!

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.