Carnets de VoyageSingapour

Singapour trois ans plus tard

C’est un peu par hasard que nous nous retrouvons à Singapour trois ans plus tard… Tu vas commencer à penser qu’on fait tout par hasard, et tu n’aurais pas forcément tord ! 

Singapour 3 ans plus tard

En effet, on ne prévoit pas grand chose, laissant faire le hasard et les opportunités. Moins on fait de plans, moins on a de chance d’être déçus s’ils tombent à l’eau ! Cette fois-ci, le hasard a fait qu’au lieu de rester en Indonésie 2 mois comme on l’aurait voulu, on a dû prendre un billet de sortie en urgence. Ce billet on l’a prit pour la Malaisie, mais ça c’est une autre histoire ! 😉 C’était surtout pour nous l’occasion rêvée de retourner voir Marion et Seb à Singapour, et de revoir cette ville qui nous avait tant marqués il y a 3 ans.


Singapour trois ans plus tard


Je ne sais pas si tu te souviens, mais nous sommes déjà venus à Singapour il y a trois ans, lors d’une escale de trois jours sur notre trajet entre la France et la Nouvelle-Zélande.

Nous étions tombés amoureux de cette ville lumière qui est un vrai terrain de jeux pour les photographesOn se retrouve donc à Singapour trois ans plus tard, pour une visite de la ville un peu plus en profondeur. 

visiter Singapour en 3 jours

Nous avons la chance d’avoir des amis sur place qui nous ont proposé de nous loger le temps de notre séjour. En effet, tu ne dois sûrement pas ignorer que Singapour est une ville qui coûte très cher, notamment en ce qui concerne les logements. Nous avons donc logé une semaine chez nos amis – qu’on remercie encore grandement -, mais ce n’était pas assez pour nous imprégner suffisamment  de la ville. On a alors prit deux jours en auberge dans le quartier de Little India (qui est le moins cher pour les logements), pour finalement terminer notre séjour avec une semaine de couchsurfing chez un couple de portugais adorables

Singapour ne nous a pas déçus, elle est restée la même que dans nos souvenirs. Une ville lumière dans laquelle il nous tardait de tester notre nouveau matériel photo et vidéo. Hé oui, on a profité de notre séjour à Singapour pour faire de petites folies. Si Singapour est réputée pour être chère, ce n’est pas le cas pour tout ce qui concerne les équipements high-tech et notamment la photographie.

Tu ne le sais peut-être pas mais nous avons crashé notre drone en Australie juste avant de partir. Dans tous les cas, on voulait le changer car il devenait bien trop lourd à transporter avec tout notre matériel photo. On n’a pas hésité bien longtemps avant de craquer pour le Mavic pro tout léger et tout petit, mais tout aussi performant.

Redécouverte de la ville 


Nous n’avons pas mis longtemps pour retrouver nos marques dans cette ville qui finalement n’est pas si grande que ça. La ville est très bien desservie par les transports en commun, il existe même des bus gratuits même si on n’a pas vraiment compris comment ça marchait ! Le trajet en métro ne coûte pas si cher, mais il faut quand même y consacrer un budget. Le taxi y est également bon marché tant il y a de concurrence, en l’occurrence ici, Uber n’est pas avantageux, pour eux comme pour nous. Pour les plus courageux, il est également possible de visiter la ville à vélo ! 

Singapour 3 ans plus tard

Grosso modo, nous sommes retournés aux mêmes endroits qu’il y a trois ans. Certaines places ont changé car la ville est en constante évolution, en constante construction, mais le ressenti reste le même. 

On retrouve avec plaisir Marina Bay avec sa vue sur le Marina Bay Sand, où nous avons revu avec plaisir le Wonderful Show, spectacle son et lumière, à la nuit tombée. On retrouve également Clark Quay et ses restaurants en bord de fleuve. Le Merlion comme toujours blindé de touristes qui prennent la pose dans des positions plus qu’étranges… (je ne comprends toujours pas à quoi leur servent ces photos !!) Ainsi que les différents quartiers qui sont restés les mêmes que dans nos souvenirs : Little India toujours aussi coloré, China Town, bien plus sympa que dans mes souvenirs avec son immense temple bouddhiste, et Arab Street vivant au rythme du Ramadan.

 

Nous avons découvert un peu plus à l’ouest, le Chinese Garden très sympathique avec ses constructions sur l’eau et ses petites tortues et  immenses varans qui se baladent tranquillement. Une petite balade au vert loin de l’agitation de la ville. Je dis ça, mais en vrai ce qu’il y a de bien à Singapour, c’est qu’il y a un équilibre entre les immenses buildings et les espaces verts. C’est pas pour rien qu’on lui donne le surnom de ville jardin.

Les sunsets sur la ville se suivent mais ne se ressemblent pas. On prend toujours autant de plaisir à prendre des photos (enfin surtout Francis…) et on en profite même pour faire voler le drone qui est bizarrement accepté à peu près partout. Accepté jusqu’à preuve du contraire… Mais comme on est trop réglos, on a voulu demander l’autorisation pour le faire voler au dessus de Garden By the Bay. On nous a bien entendu répondu que c’était interdit alors qu’on a vu plein de drones y voler en deux semaines… 

On a aussi découvert le quartier sympa de Keppel et sa Marina. Quartier depuis lequel il est possible de se rendre sur Sentosa Island. Ainsi que le quartier situé autour du Stadium, dédié aux sports de toutes sortes. D’ici on a pu se balader dans le Garden By the Bay East avec une vue splendide sur Marina Bay Sand et le Grande roue pour le sunset. J’en ai même profité pour m’essayer au skateboard !!

Singapour 3 ans plus tard

Après Bali où nous avons tout fait en scooter (bouuuuu !), on a mal aux pieds à force d’arpenter la ville de long en large ! D’autant qu’il fait toujours aussi chaud et humide. D’ailleurs, ils n’ont pas changé leurs habitudes en ce qui concerne la surconsommation de la climatisation, même si après trois ans passés dans le Pacifique, on commence maintenant à être habitués.

Niveau nourriture nous avons retrouvé nos bien-aimés food court, notamment celui de Lau Pa Sat à Clarck Quay où nous avions mangé le premier soir il y a trois ans. Ce Food-court atypique est connu pour avoir les meilleures brochettes de Satay de tout Singapour (dommage y’en a pas au tofu !). Il est aussi connu par sa particularité, un clocher historique au milieu des immenses buildings ! Devenus végétariens depuis, on se rend juste compte qu’il est difficile pour nous de manger autre chose qu’Indien dans ce genre d’endroit. Qu’est-ce qu’ils peuvent manger comme viande ces chinois ! 

Singapour 3 ans plus tard

Lau Pa Sat : 18 Raffles Quay, Singapour MRT : Raffles Place Ouvert 24/24h, 7j/7

Grâce à Marion et Seb, on a aussi découvert un endroit super sympa à Victoria Street : Chjimes (je n’ai aucune idée de la prononciation !). En lieu et place d’un ancien orphelinat de 1850, centré autour d’une magnifique chapelle, se tiennent plein de petits restaurants. CHIJMES a ouvert ses portes au public en 1996. Le meilleur moment pour y aller est le soir, pour l’ambiance romantique à la lueurs de petites guirlandes.

Singapour 3 ans plus tard

CHIJMES : 30 Victoria Street, Singapour MRT : City Hall Ouvert de 8:00-3:00 am/8:00-4:00 Samedi et dimanche

Mise à part la bouffe, notre séjour a surtout consisté à arpenter les rues à la recherche de belles images. On espère pouvoir très bientôt vous montrer la petite vidéo qu’on a réalisée. En attendant  tu peux retrouver nos photos sur notre galerie ou sur notre Instagram.


Bilan de ce retour


On était super contents de retourner à Singapour. Ça nous a fait super plaisir de retrouver Marion et Seb qu’on n’avait pas vus depuis trois ans, ils n’ont pas changé !

Notre semaine de couchsurfing était top ! La dernière fois (qui était aussi la première) qu’on en a fait c’était lors de notre arrivée à Sydney il y a plus d’un an. Alice et Antonio vivent à Singapour depuis trois ans, c’était très sympa d’avoir leur point de vue sur la ville après l’avoir arpentée pendant plus d’une semaine. C’était aussi rassurant de voir que notre point de vue n’était pas si différent du leur. On a fêté mon anniversaire avec eux, mention spéciale pour la tarte aux amandes faite maison, gâteau traditionnel portugais. Une vraie tuerie, j’en redemande ! C’est maintenant mon gâteau préféré !!!

La ville m’a semblé plus accessible, peut être qu’on commence à s’habituer à prendre le métro ! En revanche, il y a trois ans, on ne s’était pas sentis aussi gênés par la différence avec la culture Chinoise. En effet à Singapour,  il y a plus de 80 % de chinois. Sans parler du fait qu’ils consomment une quantité astronomique de viande, et qu’il a été très difficile pour nous de trouver à manger, se faire bousculer, ou entendre parler fort à longueur de journée, sans aucun sourire, signe de respect ou de politesse, c’était un peu trop pour nous à la fin… Pas sûr qu’on mette un pied en Chine de ces jours !

Singapour 3 ans plus tard

 

Bref, tu l’auras compris, Singapour reste pour nous un cœur de cœur, une ville très agréable à vivre. Ce n’est pas pour rien qu’il y a une si grande communauté d’expatriés français à Singapour !

Tu peux aussi aller jeter un œil sur notre top 5 des lieux à Visiter à Singapour sur le site de WHV.


N’oublie pas de voyager couvert et profite de 5% de réduction sur ton assurance Chapka*.

Pour prolonger le plaisir, nous partageons également nos découvertes en direct sur Facebook Twitter et Instagram


© Les images et textes ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4 Comments

  • Lauriane dit :

    Magnifique dites donc cette photo au drone du temple chinois ! J’ai beaucoup aimé Singapour et forcément particulièrement le mélange de nature et d’urbain. Les quartiers sans buildings ont aussi ma préférence 🙂 mais sinon sérieusement, il fait trop chaud chez eux ^^

    • afnews dit :

      Hihi merci Lauriane 🙂 C’est vrai qu’il fait chaud à Singapour mais le plus dur c’est pas la chaleur c’est leur abus de climatisation ! Tu fais chaud/froid toute la journée de quoi bien choper la crève !

  • tania dit :

    je savais pas que c était la première communauté d expatriés je pensais Londres
    bon comme vous le savez je ne suis restés qu à l aéroport
    dommage on aurait pu se croiser

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.