Actuellement sous la pluie à Mayotte, je repense à nos 4 mois à Darwin, en pleine saison des pluies. Nous n’étions pas les seuls backpakers en van à cette période là et dans cette région. 

Cette année, la pluie a fait des ravages dans la région de la Daintree Forest au Nord Ouest, et elle ne devrait tarder à Darwin… Alors, comment fait-on pour survivre à une saison humide en van à Darwin ? Petit retour en arrière sur notre expérience et nos conseils aux backpakers qui y sont en ce moment.

Vivre une saison humide en van à Darwin

Vivre une saison humide en van à Darwin

Décembre 2016. Depuis maintenant trois mois, nous sommes à Darwin en pleine saison humide. Nous travaillons tous les deux à plein temps en attendant notre retour surprise en France pour Noël. Alors comment se prépare t’on à vivre une saison humide en van à Darwin ?

C’est où Darwin ?

Darwin se situe tout au Nord de l’Australie dans la zone tropicale. Il n’y a donc que deux saisons : la « Dry », Saison sèche, de Mai à Octobre, et la « Wet », saison humide, de Novembre à Avril. 

La Wet Saison correspond à la saison des cyclones, qui commence le 1er Novembre et se termine le 30 Avril ( ce sont des dates approximatives, ça change évidemment tous les ans !)

La wet season a commencée un peu plus tard que d’habitude cette année. Malgré la pluie et les mises en garde de nos proches, nous avons tout de même décidé de rester vivre dans notre van. Tout d’abord parce que c’est Notre maison, et puis parce que c’est quand même une chouette expérience ! (Non non, on est pas tarés !)

Vivre une saison humide en van à Darwin

Le Northern Territory  a vu passer deux cyclones lors de la saison 2014/2015, dont le cyclone Lam de catégorie 4. L’année 2015 aura été une des moins active, avec seulement 3 cyclones à travers toute l’Australie, contre une moyenne de 11 habituellement. Les prévisions 2016/2017 sont en revanche beaucoup moins optimistes. La température de l’Océan est, en effet, 2•C au dessus de la normale, ce qui est une condition très favorable au développement des cyclones. 

Ce fut en partie le cas… Malgré une saison cyclonique peu active, avec 8 cyclones tropicaux sur l’ensemble de l’Australie dont 5 importants, en mars 2017, le cyclone Debbie a dévasté une partie du Queensland.

Un cyclone c’est quoi ?

Un cyclone, ce sont des vents destructeurs, accompagnés de pluies torrentielles et d’orage côtiers violents. Ça donne envie hein !

Les conditions réunies pour former un cyclone sont : une température de l’ eau supérieur à 26,5•C et une pression atmosphérique basse. Plus la pression atmosphérique diminue, plus la vitesse des vents augmente. Quand la vitesse des vents au centre de la tempête atteint 63km/h, elle devient alors un cyclone tropical et on lui donne un petit nom. Les vents peuvent alors atteindre 300km/h ! 

Habituellement le premier cyclone à lieu vers fin Décembre, cette année (en 2016) il a eu lieu le 21 Décembre, avec en prime un petit tremblement de terre (mais nous étions déjà en France !). 

 » Hope for the best, but prepare for the worst « 
Vivre une saison humide en van à Darwin

Cyclone kit et kit de premiers secours

Pour vivre une saison cyclonique, il faut se préparer un minimum et respecter certaines règles. Il est nécessaire de se renseigner en amont, en fonction de l’endroit concerné. Les villes comme Darwin sont « habituées » à vivre des cyclones, les informations ne sont donc pas difficiles à trouver. Tu peux retrouver toutes les infos concernant le Northern Territory

Pour se préparer, rien de plus simple, il suffit de répondre à quelques questions pratiques : 

Votre maison est-elle sûre ? Y a t-il des objets dans votre jardin susceptibles d’être des projectiles lors de vents violents ? Pensez à barricadez vos portes et fenêtres. 

Où vous abriterez-vous ? Chez des amis ? Dans des lieux publics ? Choisissez un lieu, n’en changez pas et prévenez vos connaissances sur place. Certains abris du gouvernement sont mis à votre disposition, à vos propres risques. Certains lieux publiques, comme les parkings acceptent aussi les animaux.

Prévenez vos contacts de vos plans et ne changez pas d’avis .

Si vous décidez de quitter la ville, faites-le à l’avance et soyez prêt avec suffisamment d’eau et de nourriture.

Êtes-vous prêts ? Avez-vous suffisamment de piles de rechange pour vos lampes. N’attendez pas de ne plus avoir d’essence, faites le plein régulièrement et remplissez vos bidons.

Prévoyez suffisamment de médicaments si besoin. En cas d’urgence les ravitaillements peuvent mettre 3 semaines ! 

Prévoyez suffisamment d’argent liquide sur vous car pas d’électricité = pas de paiement par CB ! C’est bête mais c’est bien d’y penser !

Votre kit d’urgence est-il prêt pour toute la famille ? Il est nécessaire de préparer un Kit de survie pour 3 jours ou plus, car les secours peuvent mettre plus de 72h pour arriver. Le minimum à prévoir est de 3 litres d’eau/pers/jour

Vérifiez régulièrement le site web du BoM.

En cas d’orage, Débranchez tous vos appareils électriques et ne vous servez pas de prises. Ne sortez pas tant qu’il n’y a pas eu d’annonce officielle de la fin de tempête.

Vivre une saison humide en van à Darwin

Particularités en van

En cas d’orage on est protégés dans notre van grâce aux roues, en revanche, il ne faut surtout pas toucher aux parties métalliques. 

Il est surtout très important de considérer les menaces d’inondation en choisissant l’endroit où se garer. Ça peut très vite arriver! 

Même s’il est utile de se poser non loin des arbres pour se protéger des vents, il est important de penser à mettre autant de distance avec le van en fonction de la hauteur des arbres.

Il faut également bloquer les roues et serrer le frein à main avec une vitesse.

Et puis attendre que ça passe en observant la beauté de cette tempête qui se déroule autour de nous !

Attentions particulières 

Qui dit saison des pluies dit aussi prolifération des bactéries et attaque de moustiques ! Dans le Northern Territory plus particulièrement il faut faire très attention à la Mélioidose. 

C’est une maladie transmise par une bactérie présente dans la boue durant la saison humide. Elle se transmet à travers des coupures ou blessures et peut aussi être inhalée. Les personnes immuno-déprimées (enfants et personnes âgées) sont les plus vulnérables.  

Les symptômes sont : forte fièvre et frisson, toux, difficulté à respirer. Ulcères et plaies qui ne guérissent pas, maux de tête, confusion et difficulté à uriner. Tu tombes très malade en un jour et cela peut être fatal…

Pour se protéger il faut porter des chaussures fermées en situation boueuse ou humide. Il est aussi nécessaire de porter de gants pour tout travail en contact avec le sol pour éviter les blessures. Ne pas boire trop d’alcool et rester à l’intérieur en cas de grand vent (bactérie aéroportée) ou de forte pluie. Port d’un masque pour se protéger la bouche et le nez lors d’utilisation de tuyaux pour nettoyer après une inondation. Au moindre symptôme consulter un médecin immédiatement.

Les moustiques posent aussi de gros problèmes pendant la saison des pluies. Il existe plus de 100 espèces différentes dans le Northern Territory pouvant causer des maladies, comme l’encéphalite de Murray Valleyle Virus de Ross River

Pour se protéger, rien de mieux que de se couvrir à l’aube et au crépuscule, en portant des vêtements longs légers et colorés et en utilisant des répulsifs contenant de la DEET ou Picaridin. Les huiles essentielles d’arbre à thé et remèdes maison n’empêcheront malheureusement pas de se faire piquer. 

Vivre une saison humide en van à Darwin

Notre expérience

Nous nous étions renseigné sur les différentes possibilités d’abris à Darwin, notamment les parkings couverts des centre-commerciaux. Encore faut-il que le van passe la barre en hauteur… Pas évident avec notre coffre de toit.

Un peu partout en Australie il existe des abris couverts pour se poser et faire la cuisine. Mais avec le vent, la plupart du temps pendant cette saison, on se faisait à manger à l’intérieur du van pour éviter de perdre tout notre gaz dans le souffle du vent !

On logeait la plupart du temps sur des parking ou dans un champ, loin de tous les arbres. Même si c’est vraiment pratique pour se mettre à l’abris du soleil le matin, c’est moins sympa quand le vent se lève dans la nuit et que les branches viennent taper dans les fenêtres !

Dans notre van, nous avions des moustiquaires a chacune de nos fenêtres qu’on pouvait laisser ouvertes histoire de ne pas mourrir de chaud, ainsi qu’un brumisateur maison et un ventilateur portable, au dessus de nos têtes. On a eu chaud mais franchement c’était supportable, et nous avons passé de très bonnes nuits à la fraicheur du vent, plutôt qu’à la clim d’un hôtel ! Et ça, ça n’a pas de prix !

Si c’était à refaire, bah on referait pareil !! Bon j’avoue je n’ai pas peur des orages, je suis même plutôt fan ! J’adore regarder les éclairs quand je sais que je suis bien à l’abris à l’intérieur. Et même si avec le vent le van bougeait pas mal, je ne me suis jamais sentie en insécurité.


Et toi, ça te tente une saison humide en van en Australie ?

Si tu en as vécue une, bien sûr on attend ton expérience en commentaire !

A bientôt pour la suite de notre aventure Australienne.

Tu as aimé cet article ? n’hésite pas à l’épingler et à le partager ☺

Vivre une saison humide en van à Darwin

N’oublie pas de voyager couvert pendant ton Working Holiday Visa, profite de 5% de réduction sur ton assurance Chapka*.


Prolonge le plaisir, abonne-toi au blog et rejoins-nous sur les réseaux sociaux 

FacebookTwitter, Instagram et Pinterest

© Les textes et photos ne sont pas libres de droits. Tous droits réservés à AF News.

⏤ Rejoins nous sur Instagram ! ⏤

Join the discussion 2 Comments

  • Lauriane dit :

    Je n’avais jamais envisagé ce problème là en van honnêtement ! Mais bon ça ne bas pas pour moi le problème numéro 1 de la vie en van: la chaleurs ! Au moins avec un petit cyclone t’es ventilé ahah
    En tout cas c’est étonnnant de ce dire que dans un pays comme l’Australie on peut être facilement très loin du reste du monde !

    • afnews dit :

      Haha je t’avoue qu’avant d’y être confronté je n’y avait pas pensé non plus !
      Pour ce qui est de la ventilation pendant la saison des cyclones ouais ben c’est aussi la période la plus chaude, alors quand tu peux pas ouvrir tes fenêtres pour aérer un minimum tu suffoque un peu !!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.